<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Bleizig

mardi 24 février 2004
par Bleizig

Moteurs de recherche : la guerre est déclarée

A 21h30 (GMT-8) mardi dernier, les responsables de Yahoo! ont annoncé qu'ils avaient remis en place leur propre moteur de recherche, revisité, pour le site d'Amérique du Nord, les sites d'Europe et d'Asie devant suivre dans les semaines qui suivent. Ils mettent ainsi fin à 5 ans de coopération avec Google qui fournissait jusque là les résultats des recherches.

Le monde des sites de recherche sur la toile à vu se succéder au fil des années plusieurs leaders : Yahoo! créé en Avril 1994, puis Inktomi, Alta Vista ont connu leurs heures de gloire avant de laisser la place à Google, confortablement installé depuis le début de ce millénaire.

Jusqu'à ce jour, la rapidité de chargement des pages due à leur caractère minimaliste, la pertinence des algorithmes de recherche (parfois contestée, notamment avec le "Google bombing") et les temps de recherches minimes font de Google le moteur de recherche préféré des utilisateurs avec presque 80% des recherches effectuées : la moitié via leur site propre, et l'autre moitié via Yahoo et AOL.

L'entreprise derrière Google exploite cette position grâce à leurs liens sponsorisés qui lui permettent de se faire la part belle dans un marché estimé à deux miliards de dollars. En conséquence, beaucoup d'entreprises, de la plus petite start-up au géant de Redmond, investissent dans l'idée de construire le "Google killer" qui leur permettra de conquérir cette part de marché de plus en plus importante. C'est pourquoi Yahoo! propose son nouveau moteur de recherche basé sur Yahoo! slurp, récupéré lors de l'acquisition de Inktomi, plus performant et plus complet que les autres webcrawlers selon plusieurs spécialistes. Le site permet aussi aux entreprises de payer pour pouvoir être inclus plus souvent et en meilleure position. A noter que Google par opposition permet une très nette distinction entre les liens sponsorisés et les résultats. "Google's search results will continue to be objective and will not allow the financial motive to enter into the determination of relevance." clame Rosenberg, vice président de la compagnie.

Une autre voie très explorée pour contrer Google est celle du moteur de recherche sémantique qui permet de regrouper les résultats par concepts. Par exemple si vous recherchez 'Bull' ou 'Bulls' sur Google vous tomberez sur un mélange entre sport, animaux, boisson énergétique et entreprises côtées en bourse, un moteur sémantique permet de mettre de côté en un clic tous les résultats erronés. Quelques autres projets prévoient aussi de se baser sur le profil de l'utilisateur pour personnaliser les résultats.

A l'aube de l'entrée en bourse de Google, il sera intéressant d'observer comment le monde des moteurs de recherche va évoluer. Une affaire a suivre, bien sûr, sur C².

Bleizig | 2004.02.24 @ 06:28

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.02.24 @ 08:11 par Olivier

Source du 80% ?

Ici http://www.nielsen-netrat... ils disent 39%.

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 08:51 par Bleizig

Jusqu'a la séparation entre Yahoo et Google: le moteur de recherche de Google etait utilise sur Google, Yahoo et AOL ce qui couvre environ 80% des recherches effectuees par les utilisateurs.
Une explication plus complete ici:
http://www.searchenginewa...

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 09:03 par Olivier

Alors pourquoi tu dis 'A ce jour, la rapidité de chargement des pages due à leur caractère minimaliste' ? Ca donne l'impression que tu parles de Google.com et non du moteur Google.

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 09:37 par Bleizig

La phrase complete precise la rapidite des temps de chargements + la rapidite du moteur de recherche: si le premier point incite les utlisateurs a utiliser google.com, le deuxieme a incite Yahoo, AOL et bien d'autres a utiliser leur moteur... ce qui a conduit a 80% des recherches effectuees par Google.

J'ai modifie le carnet un petit peu pour eviter la confusion.

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 09:57 par Olivier

Oui, remarque, même le début, on pourrait dire que les résultats retournés par Google sont assez dépouillés et donc rapides à s'afficher, même si formattés par Yahoo ou AOL.

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 13:03 par Éric Baillargeon

>>Ils mettent ainsi fin à 5 ans de coopération
Disons moins de 4 ans. Inktomi était là en 2000:
http://www.searchenginewa...

Olivier : Mes chiffres étaient de 72% à 88% selon les sites observés (Yahoo et Aol inclus).
Disons que maintenant ça va jouer autour de 55 à 60% (AOL inclus). Microsoft fait une étonnante remonté depuis 3 mois.

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 13:55 par Bleizig

Extrait d'un article paru sur news.com:
http://news.com.com/2100-...

'[...]Yahoo, which has licensed search technology from Google since 1999[...]'

Peut-être qu'il possédaient des licenses depuis 1999 et qu'ils ont décidé de completement remplacer Inktomi un an après ...

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 14:10 par Sébastien Hof

Concernant les liens sponsorisés, même si les voyants ne cliquent pas forcément sur ces liens sponsorisés. Les déficients visuels, eux, cliquent beaucoup plus souvent sur ces liens là. Car avec Jaws, ce sont ces liens qui sont les premiers résultats et donc dans l'idée des déficients visuels, le plus en rapport avec la recherche demandée (logique non ?!?!). Alors Google dit ne pas mettre ses liens sponsorisés dans les résultats et ben ça dépend pour qui !!!

Haut retour au début de la page

2004.02.24 @ 14:21 par Bleizig

En effet, ça n'est pas très sympa ça ;-(
Je n'avais pas du tout soupçonné l'existence de ce problème ... je me demande si cette disposition est volontaire ou une erreur de leur part: je vois mal ce que Google aurait à gagner à mettre les liens sponsorisés si gentiment de côté pour les utilisateurs de navigateurs visuels tout en pourrissant la vie des utilisateurs de lecteurs d'écran.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)