<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mercredi 18 février 2004
par Denis Boudreau

Mozilla prend pied en Europe

Lancement officiel de Mozilla-Europe

Pendant que l'on fait un peu de ménage tout en se remettant péniblement de nos excessifs festifs de la veille, le monde lui, ne s'arrête pas de tourner :

Mozilla Europe est créée pour faire progresser les logiciels Mozilla en Europe

La Mozilla Foundation et les contributeurs européens au projet Mozilla ont annoncé le lancement sur site Web www.mozilla-europe.org et de l'organisation a but non lucratif Mozilla Europe, dont la vocation est de promouvoir et développer les logiciels Mozilla en Europe, tout en favorisant leur déploiement. Ces logiciels incluent en particulier le fameux navigateur Web Mozilla 1.6. Mozilla Europe a été créée par Peter Van der Beken et Tristan Nitot, deux contributeurs Mozilla, afin de mieux profiter de l'Europe en tant que source de contributeurs et d'utilisateurs de ce logiciel.

Suite du communiqué

Need I say more ? C'est un grand jour pour le projet Mozilla de voir enfin apparaître ce penchant européen du site américain. Voilà déjà tellement longtemps que l'on en entend parler (du moins par teasings interposés) ! L'expérience de Tristan et son équipe saura très certainement apporter à Mozilla une nouvelle lumière qui rejaillira sur la communauté du libre en France pour atteindre de nouveaux bassins d'utilisateurs, mais aussi partout sur le vieux continent.

Mes plus sincères félicitations vont bien évidemment à mon cousin Tristan qui, par sa détermination et sa passion du libre, nous démontre une fois de plus que lorsque l'on croit suffisamment fort à un projet, rien n'est impossible. Félicitations également à Sam pour un autre design rafraîchissant et efficace, qui s'inscrit parfaitement dans la lignée des dernières innovations graphiques de la Fondation Mozilla. Félicitations aussi à Olivier qui, par son expérience antérieure avec l'APINC et DotClear, sera habileté à manoeuvrer dans l'ombre pour faire de Mozilla-Europe un succès retentissant... mais plutôt que de féliciter un à un tous les membres de l'équipe, voyons plutôt qui ils sont et ce qu'ils y feront.

Enfin, et c'est là le plus beau de toute cette histoire, le lancement de Mozilla-Europe coincide également avec la sortie en français des populaires produits dont nous sommes devenus si friands. Téléchargez à satiété mes bons amis et distribuez-les à tous vents, ils sont faits pour ça !

Maintenant, s'il y a parmi vous, chers amis lecteurs, quelqu'un qui aimerait créer et surtout, véritablement mener à terme un truc comme Mozilla-Québec, je suis partant pour y apporter un certain support, bien que je sois déjà passablement occupé avec les activités reliées à W3Québec. Des volontaires dans l'assistance ? Il me semble que ça ne doit plus être bien difficile de faire démarrer tout ça. Maintenant que le terrain a été défriché  le contenu est là, les logiciels aussi, il suffit simplement de faire un tabac médiatique et de se connecter sur la grosse machine... avec un parrainage de nos amis Français, on devrait bien pouvoir y arriver ! Comme d'habitude en ce qui me concerne, trop de projets, trop de vision, mais pas assez de temps !

Par contre, le morceau est lâché ; Mozilla-Québec anyone ?

Denis Boudreau | 2004.02.18 @ 03:45

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.02.18 @ 07:19 par CYBERcodeur

Note à moi-même : prendre le temps de me relire afin d'éviter des fautes monstrueuses, surtout lorsque je rédige un billet à trois heures du matin ! ;)

Haut retour au début de la page

2004.02.18 @ 08:49 par Karl Dubost

Il n'y a pas déjà Mozilla en Amérique du Nord?

Haut retour au début de la page

2004.02.18 @ 08:58 par CYBERcodeur

Oui, mais est-ce que mozilla.org sert les particularités de l'identité québécoise ? Pas du tout.

S'il existait un organisme au Québec voué à la promotion des produits à l'échelle locale, je suis certain que l'impact serait beaucoup plus efficace. Je vois très facilement ce genre dem ouvement s'implanter, il existe déjà une forte communauté libre au Québec. De plus, pour la majorité des québécois, un site américain unilingue anglophone n'a pas grand chose en commun avec eux. :\

C'est d'ailleurs le même constat que j'émet à l'endroit du W3C... d'ou la volonté dont je te parlais il y a quelque temps d'avoir un bureau au Québec, qui vieillerait à la diffusion des normes localement... en attendant, il y a toujours W3Québec qui essaie de remplir le rôle.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)