<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 10 janvier 2004
par Denis Boudreau

On tourne la page...

Bon, et bien voilà, c'est maintenant chose faite. Après 4 années de développement, de conception, d'architecture et d'analyse pour un employeur qui a changé plusieurs fois de nom suite à des acquisitions de plus en plus importantes, j'ai fini par prendre la décision de remettre ma démission à mon employeur pour voguer vers de nouveaux horizons qui promettent d'être plus en ligne avec ma philosophie du développement Web.

Comme ceux d'entre vous qui me lisez depuis un certain temps le savent, voilà déjà un moment que je vivais une insatisfaction avec la machine CGI. Cette insatisfaction à l'endroit des politiques internes me pesait de plus en plus sur le moral et était devenue incompatible avec ma vision personnelle des choses. Conclusion : il était temps pour moi de changer de marché.

En passant d'une entreprise de 21 000 employés à travers le monde à une autre d'un peu plus d'une centaine divisée entre deux villes, je vais enfin retrouver les plaisirs du dynamisme d'une petite équipe capable de se retourner rapidement. Par opposition à cette lourde machine aux méthodologies éprouvées et efficaces, mais oh!, combien difficile à faire évoluer dans le sens où je l'entendais que représente CGI, ça va faire toute une différence.

Dans mes nouvelles fonctions que j'intégrerai à compter du 26 janvier prochain, je ferai un retour vers le développement et l'intégration, tout en endossant un rôle hybride entre les domaines connexes de l'architecture d'information et de l'analyse fonctionnelle. Rapidement, je devrais endosser un rôle de plus en plus marquant comme Directeur de production. Cela me laisse à penser que je pourrai satisfaire mon envie de me réaliser dans un domaine axé sur les communications, tout en obtenant les sentiments de progression et d'évolution auxquels j'accorde une grande importance dans ma carrière. Bref, je m'y crois gagnant sur toute la ligne.

En acceptant le poste chez Néomédia, j'espère de tout cœur pouvoir contribuer à faire de cette boîte la toute première d'importance à Montréal à véritablement développer des solutions de sites Web à la fois conformes et accessibles, reposant sur les normes du Web telles que proposées par le Consortium W3 certes, mais aussi sur les grands principes d'egonomie cognitive et d'utilisabilité. L'avenir nous le dira. Chose certaine, la présence de l'ami Pierre Lemieux, lui-même grand convaincu de l'intérêt des standards et fidèle lecteur de C² y sera sûrement pour quelque chose. Ensemble, j'ai l'intime conviction que nous réaliserons de grands projets. Combien de débats enflammés nous attendent !

C'est donc quand même avec une certaine tristesse que je tourne la page sur quatre années d'expériences avec cette équipe qui m'a vu grandir et évoluer, de mes premières heures d'intégrateur HTML professionnel (on pourrait dire amateur) à évangéliste convaincu du travail du W3C. Beaucoup de choses ont changé depuis mon arrivée chez là-bas en avril 2000. Comme la plupart de ces expériences furent positives et éducatives, je conserverai donc un excellent souvenir de mon passage.

Je suppose que c'est la grâce qui m'est accordée puisque j'aurai su m'en retirer à temps.

Pour conclure et à tout hasard, si vous faites partie de ceux qui aviez l'habitude de communiquer avec moi par l'entremise de mes addresses de courriel professionnelles, je vous invite donc à prendre l'habitude de ne plus les utiliser à compter d'aujourd'hui. Le meilleur moyen de me rejoindre étant encore de passer par mon adresse personnelle, je vous invite à plutôt utiliser celle rattachée à CYBERcodeur, soit denis arobas cybercodeur point net.

Qui sait ? Peut-être que dans les mois à venir, je pourrai enfin vous partager des expériences dignes de ce nom dans les projets que je développerai.

Denis Boudreau | 2004.01.10 @ 12:29

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.01.10 @ 12:46 par J-F Simard

Je suis vraiment heureux pour toi!
Félicitations, et bon succès!
/jf

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 13:18 par Olivier

Hé hé, site que je connais bien, créé par néomédia : http://www.andromed.com/

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 13:37 par Patrick

Félicitations, ca semble intéressant comme boîte. Ils cherchent d'autre monde? ;)

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 16:14 par mauriz

Bon vent pour cette nouvelle aventure :-) !

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 17:38 par Claude

Wow! Ils ont le plus beau site corporatif que j'aie vue depuis un boutte!

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 19:56 par Normand Lamoureux

Tu auras de l'ouvrage, car certaines de leurs dernières réalisations reposent encore sur du JavaScript et des tableaux transparents! Si jamais t'as besoin d'un coup de main...

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 20:19 par CYBERcodeur

Merci tout le monde pour les encouragements et tout le bazar. Je crois que ça va très bien aller.

Effectivement, dans la mesure ou j'aurais éventuellement besoin d'un coup de main (et que j'aurais un mot à dire dans l'enbauche de développeurs -- ça reste à déterminer) je sais que je pourrai compter sur un bassin de professionnels intéressants ici ! Je ne sais juste pas encore si mon rôle se rendra jusque là éventuellement. Tant de choses demeurent encore à éclaircir à ce niveau.

Enfin, pour ce qui est des méthodes de conception mises de l'avant par Neomedia sur les anciens projets, je n'ai rien à dire, je ne connais pas leur contexte et je n'y étais pas. Ils ne sont pas pires ou mieux que les autres, mais ils ont au moins l'avantage d'avoir l'ouverture d'esprit et la volonté de pousser en ce sens. Comme ils ont déjà des gens à l'interne qui militent pour les standards Web, ils ont une grande longueur d'avance sur plusieurs autres boîtes au Québec (pour ne pas dire l'ensemble des bopîtes de Web). J'ai donc pleinement confiance en leur volonté de bien faire. De plus, la philosophie de l'entreprise semble encourager à l'ouverture d'esprit et à l'innovation, deux qualités essentielles pour accepter de se reconstruire de la 'bonne' manière. :)

Ce qui est certain, c'est que je vais les travailler pour améliorer certaines lacunes au besoin. Tout est une question d'accès à des ressources et à des guides. Ultimement, c'est quand même une décision du client qui finance les mises à jour pour améliorer les sites existants.

Pour les nouveaux projets, ce sera toutefois une décision interne d'opter pour des méthodes plus efficaces et plus rentables que celles dont nous disposions tous au siècle dernier. Vous pôuvez compter sur moi pour promouvoir les bonnes options. ;)

Haut retour au début de la page

2004.01.10 @ 22:58 par Olivier

Ils pourraient déjà commencer par abandonner Microsoft pour eux et leurs clients, la rentabilité et l'ouverture d'esprit ne s'en porteraient que mieux. Remplacer des tables par des listes, et mettre des / à la fin des tags est secondaire.

Haut retour au début de la page

2004.01.11 @ 00:01 par CYBERcodeur

Bof, honnêtement, je vois pas le mal à promouvoir la technologie ASP pour le développement Web. Ça vaut très certainement le PHP plus brouillon, ou le Java tout aussi propriétaire, non ? Les raisons les poussant à endosser la technologie Microsoft est très certainement justifiée d'une manière ou d'une autre, ne serait-ce que par l'expertise des ressources à l'interne.

Faut pas tout confondre. Autant je prend plaisir à bafouer (lire, démolir) certains produits de Microsoft, dont MSIE ou la suite Office, autant je suis capable de reconnaître la grande importance du géant de Redmond dans d'autres domaines de l'informatique et du Web. Ou serions-nous tous sans Windows 95 aujourd'hui ? Personnellement, je vendrais peut-être encore des cravates au quart du salaire que je touche maintenant pour développer du Web.

Je ne vois aucune inconséquence à tenter de faire du Web conforme avec la technologie ASP ou .Net ; ColdFusion est-il moins mauvais puisqu'il appartient à Macromedia ?

Haut retour au début de la page

2004.01.11 @ 11:16 par Olivier

Exemple concret. Google utilise je crois plus de 10 000 serveurs. En ASP, ça leur prendrait donc 10 000 licenses Microsoft. Ca me parait plus rentable d'utiliser Linux.

PHP, Perl, et Java sont gratuits et multi-plateformes. ColdFusion est payant mais multi-palteforme (c'est juste un script qui génère du Java (qui n'est pas si propriétaire que ça). Très pratique par exemple pour développer sur Mac et mettre en production sur Linux.

Je trouve MSIE et Office sont des produits supérieurs aux produits serveurs de Microsoft. Ils sont d'ailleurs plus utilisés (95% contre quelque chose comme 40% je crois), ce qui laisse espérer que l'humain n'est pas complètement idiot. C'est assez compliqué à expliquer, je dirais que Microsoft propose des technologies tolérantes à l'incompétence, à la médiocrité. C'est très bien que n'importe qui puisse utiliser un browser, mais ça devrait être différent au niveau d'un serveur. Avec ASP, n'importe qui peut pondre un site, mais c'est très dur pour tout le monde de faire de la qualité en ASP, quelque chose qui utilise peu de ressources, soit performant, facilement maintenable, etc. Un bon, un vrai progammeur fera quelque chose de mieux sur du non-Microsoft que sur du Microsoft. Mais c'est vrai qu'il fauda le payer plus qu'un programmeur type VisualBasic. Le nouvel IIS est même tolérant aux memory leaks : il redémarre tout seul en cas de problème. Moi je crois que ça prend au contraire des programmeurs responsables.


PHP plus brouillon que ASP ???

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 03:53 par [ Adrien Leygues ]

Salut,

Ah, ça fait bien plaisir!! En ce qui me concerne je vient de décliner une invitation dans une boite... C'est la roulette dans ces cas-là! J'espère que ton nouvel employeur tiendra ses promesses!

Bonne continuation :)

En ce qui concerne :
'PHP plus brouillon que ASP ???'
Je trouve qu'on en revient au même débat 'Mac ou Pc? Ie ou Mozilla', 'Linux ou Windows'? On peut toujours conseiller telle technologie ou tel user-agent mais souvent on se retrouve confronter à des environnements clients historiques qui imposent ses contraintes. Malheureusement rare sont ceux qui ont les moyens et l'envie de changer radicalement d'environnement.

[ Adrien Leygues ]

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 07:12 par Tristan

Bravo Denis pour ce changement de société. On sentait poindre dans tes propos la fatigue de ton ancien employeur, c'est donc une bonne chose que de changer de crèmerie. Par ailleurs, promouvoir les standards est plus facile dans une petite entreprise. Là au moins, on voit l'impact des réalisations. Bon courage et bonne année 2004, qui s'annonce sous les meilleurs augures !

--Tristan

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 08:42 par CYBERcodeur

Adriens a mis le doigt sur la raison exacte pour laquelle je ne vais pas plus loin dans la guerre de clochers des divers langages de programmation backend. Ce sont des débats interminables dont personne ne sort jamais converti. Tous demeurent sur leurs opinions et on y perd beaucoup de temps. L'analogie Mac ou PC, Netscape ou MSIE, Windows ou Linux, ça me fait toujours penser à la chanson 'Let's Call The Whole Thing Off' dans le film 'When Harry met Sally'. :)

Pour les nostalgiques, voici les paroles :

http://minilien.com/?DTl0...

Les possibilités de réussites dans mon entreprise de promotion de standards à l'intérieur d'une plus petites société figurent bien parmi les raisons les plus importantes ayant motivé mon choix de transition Tristan, tu as tout à fait raison. Les cadres méthodologiques des grandes entreprises empêchent trop souvent la prise de décisions audacieuses, comme celle de changer radicalement l'approche de développement Web.

Les entreprises de plus grande envergeure savent pertinemment bien de toute façon qu'elles auront le champ libre pour s'afficher comme innovatrices lorsqu'elles emboiteront le pas dans 5 ou 6 ans, puisque la visibilité des petites ne rivalisera jamais avec la leur. C'est bien connu, l'innovation ne vient jamais des plus gros, elle est dérobée aux plus petits qui ont pris tous les risques de départ.

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 11:02 par Pierre Lemieux

Pour répondre à la question du choix de plate-forme de développement, il s'agit d'une décision commerciale. Le gouvernement et le milieu des affaires sont très Microsoft, et c'est pour eux un facteur de confiance quand ce n'est pas carrément une exigence.

Personnellement, je ferai bien du PHP mais on ne m'en demande pas, alors...

Le client a toujours raison. : )

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 14:01 par CYBERcodeur

Ah non alors, pas chez Néomédia aussi ?!? ;-)

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 14:07 par Bobe

Bonne chance Denis :)

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 14:44 par gou

Bravo Denis!

Un gros changement et, si je puis me permettre, dans le bon sens! J'ai entendu de très bons commentaires de Néomedia, surtout de leur attitude versus le développement.

Je te souhaite de bien t'y retrouver et d'être capable de faire avancer ce à quoi tu tiens!

Haut retour au début de la page

2004.01.12 @ 16:43 par CYBERcodeur

Merci pour les bons souhaits. :)

Effectivement, plus le temps avance, plus j'entrevois d'un bon oeil ma collaboration avec Néomédia (il faut que je m'habitue à appeler mon employeur 'Caractéra', c'est le nouveau nom depuis la fusion il y a quelques semaines).

Après avoir fait la journée de conférences à webÉducation en novembre dernier, Pierre Lemieux me disait que des échos avaient résonné chez Néomédia Québec. Ce sera donc avec plaisir que j'essaierai de faire évoluer la business en ce sens dans les mois qui viendront. Des initiatives comme l'étude d'accessibilité et d'éventuelles journées de représentation au gouvernement dans le même cadre pourraient très bien m'aider à ramener du boulot à l'interne. Ce serait vraiment super.

Dans la mesure où on n'essaie pas de m'imposer une ligne de pensée, une censure ou un silence (ce qui me surprendrais, je suis assez grand pour savoir quoi dire et quand), les choses devraient très bien se dérouler. Rien ne me fera plus plaisir que d'aider Caractéra à aider le gouvernement à entrer dans le 21e siècle et servir mes concitoyens laissés-pour-compte par la fracture numérique actuelle ! ;)

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)