<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 03 janvier 2004
par Denis Boudreau

Débats HTML : Acronym vs Abbr

Il y a eu énormément de bande passante dans la dernière année d'accordée au débat de démystification entre les éléments HTML acronym et abbr. Dave Shea de MezzoBlue en remet une couche aujourd'hui, en reprenant l'essentiel de la discussion des derniers temps. Honnêtement, je ne vois pas en quoi il faut en faire tout un plat. À partir du moment où l'on reconnaît d'emblée qu'un terme se lisant comme un mot (exemple, WYSIWYG) est un acronyme et qu'un autre qui se prononce par l'épellation de l'ensemble des lettres qui le compose est une abbréviation (exemple, XHTML), le problème est réglé il me semble.

La confusion vient vraisemblablement du fait que dans notre esprit, une abbréviation, ce serait plutôt le diminutif d'un mot habituellement prononcé au long. Comme ce n'est pas la définition d'une abbréviation en HTML, tout devient rapidement confus, d'où les innombrables débats des derniers mois. Mais cette confusion s'estompe d'elle-même lorsqu'on se rappelle que le HTML, ce n'est pas du français ou de l'anglais mais bien un langage à part entière. Je passe peut-être à côté de l'enjeu principal, mais dans la mesure où ces deux éléments font partie de la norme, il n'y a pas de raisons de ne pas les utiliser tous les deux, sous prétexte qu'un certain navigateur populaire ne supporte pas l'un d'entre eux. À un certain point, il faut bien que ça finisse par paraître quelque part que MSIE est un moins bon navigateur que les autres...

Comme ce n'est pas un enjeu majeur pour les utilisateurs du navigateur de Microsoft de pleinement supporter à la fois les éléments HTML <acronym> et <abbr>, je ne vois pas pourquoi on s'en passerait...

Vous en pensez quoi ?

Denis Boudreau | 2004.01.03 @ 23:28

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.01.04 @ 04:15 par Normand

En page 184 de la 5e édition du «Français au Bureau» de l'Office de la langue française, on apprend:
- qu'une abréviation est la forme réduite d'un mot résultant du retranchement d'une partie des lettres de ce mot;
- qu'un sigle est une suite d'initiales (et donc d'abréviations) de plusieurs mots qui forme un mot unique;
- qu'un sigle se prononce soit alphabétiquement (comme dans XHTML) soit syllabiquement (comme dans WYSIWYG);
- qu'un sigle qui se prononce syllabiquement est un acronyme;
- et qu'un mot formé de syllabes de mots différents porte aussi le nom d'acronyme (exemple: Mozdev).

Conclusion: les acronymes sont des types d'abréviations et tous les types d'acronyme se prononcent syllabiquement.

Cela dit, un des enjeux me semble lié aux navigateurs vocaux. Le rendu pourrait en effet ne pas être le même, selon la balise qu'on choisit pour encadrer GIMP, WYSYWIG ou qqc du genre.

Avec <abbr>, par exemple, un navigateur vocal pourrait être paramétré pour épeler la suite de lettre, tandis qu'avec <acronym> il pourrait l'être pour la prononcer syllabiquement.

En partant ce cette hypothèse, un bon balisage rendrait non seulement la lecture mécanique plus agréable (on entendrait GIMP au lieu de G.I.M.P.), mais il éviterait des mauvaises surprises en essayant, par exemple, de prononcer syllabiquement W3C, PNG ou quelque chose du genre.

Suis-je dans le champ?

Haut retour au début de la page

2004.01.04 @ 05:32 par mauriz

Peut être que XHTML2 apportera une solution en n'utilisant que la balise abbr (http://www.w3.org/TR/xhtm....). Les contraintes de prononciations seront alors prisent en charges par les feuilles de style.

Comme le dit Normand, ce problème est compliqué par le sens différent qu'ont les mots abbréviation et acronyme en français.

Haut retour au début de la page

2004.01.04 @ 07:35 par Sylvain Lelièvre

Le débat abbr vs. acronym fait parti, à mon sens, de ces petites choses sur lesquelles les bloggeurs adorent disserter. Vu que même les meilleurs navigateurs réagissent différemment à certaines règles CSS (ce qui n'enlève rien à leurs qualités), on voit souvent des billets qui parlent d'un navigateur qui implémente ceci comme ça alors qu'il vaudrait faire comme cela, ou d'une balise qui devrait être utilisée pour ceci mais pas pour cela.
Et s'en suivent des pages de tests, d'exemples en tous genres, etc.
Je trouve que le blog d'Anne Van Kesteren va particulièrement dans ce sens.

Attention je ne critique pas, sachant que bien souvent ces discussions sont là pour essayer de tendre vers la perfection (ou un truc qui y ressemble).

Mais il faut faire attention à ne pas non plus se perdre en conjectures sur des choses qui ne méritent pas forcément qu'on s'y attarde autant.

Haut retour au début de la page

2004.01.04 @ 07:51 par Normand

Le texte et les exemples du lien signalé par mauriz permettent d'induire qu'il en est de même en anglais:

«The abbr element indicates that a text fragment is an abbreviation (e.g., W3C, XML, Inc., Ltd., Mass., etc.); this includes acronyms.»

Autre argument: au lieu d'être platement épelés, des signes comme «M.», «Mme» ou «etc.», balisés par un <abbr> pourraient renvoyer le navigateur vocal à une table d'équivalence qui lui permettrait de prononcer syllabiquement «Monsieur», «Madame» ou «et caetera» chaque fois qu'il les rencontre. Chose qu'on lui indiquerait ne pas avoir besoin de faire lorsque les mêmes signes sont balisés par <acronym>.

Haut retour au début de la page

2004.01.06 @ 08:36 par Jean Lespinasse

Je suis assez d'accord avec Normand. Le plus important est encore l'interprétation par les navigateurs vocaux. Je vois trois cas de figure:

- ONU, on prononce comme n'importe quel mot ordinaire.
- XHTML, on épelle.
- av. du Mal. de Lattre de Tassigny, il conviendrait de lire chaque 'title': avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny.

Il faudrait pouvoir introduire dans les styles les 'commandes' suivantes exploitables par les navigateurs vocaux:

- 'read' (ONU)
- 'spell' (XHTML)
- 'read title' (av. du Mal. de Lattre...)

Ce faisant la seule balise <abbr> suffit...

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)

Carnet: abbr et acronym, Dupon-t et dupon-d ?
Extrait: Oui, Denis, tu as bien raison de dire :« Honnêtement, je ne...
Weblog: Blog & Blues
Traqué le: 2004.01.04 @ 09:01