<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mercredi 24 décembre 2003
par Denis Boudreau

ALA 166 : Night of the Image Map

Si on vous avait candidement posé la question en fin-novembre, vous auriez probablement affirmé qu'elles appartennaient à une autre époque sans y porter plus d'attention. Une époque heureusement révolue pour les plus illuminés d'entre nous il va sans dire, avec les vieux trucs et astuces dépassés et souvent inaccessibles, ou probablement pire encore, tous ces éléments HTML propriétaires dont on entend de moins en moins parler. Les image maps, il faut le reconnaître, portent avec elles ce sentiment d'obsolescence associé aux techniques de développement Web des chaotiques années 90, qui semble impossible à mettre à jour, enfouies sous une épaisse couche de poussière. Et pour cause !

Symptomatiques d'un design visuel reposant massivement sur le graphisme au détriment de toute réelle structure de navigation ou d'information si primordiale à la diffusion unilatérale des contenus, assurément codé pour le seul plaisir de vos yeux dans un environnement élitisé comme ceux favorisés lors des années noires du développement Web du siècle dernier, les image maps n'ont jamais réussi à franchir le pas les séparant d'une utilisation actualisée aux principes d'accessibilité et d'interopérabilité, dans une philosophie de respect des normes visant à assurer la qualité du projet pour lesquelles on les utilisaient.

Oui, à coup sûr, si on vous avait posé la question en novembre, vous auriez envoyé les image maps à la potence, vous les auriez condamné à aller brûler aux Portes de l'Enfer avec le JavaScript propriétaire, les anciens navigateurs et autres éléments HTML tout aussi propriétaires... mais, heureusement pour elles, nous sommes maintenant en décembre. Parfois, il suffit d'un petit éclair de génie pour transformer un vieil outil technologique dépassé en une nouvelle mode faisant fureur dans tous les bars Web underground de la métropole. Cet éclair de génie, c'est à Stuart Robertson que nous le devons, qui réinvente complètement la technique du image map dans le plus récent article du magazine A List Apart.

Prenez queques instants pour aller lire ce court article, vous verrez, il y a quelque chose de très intéressant dans cette nouvelle approche. Cela ne sgnifie pas que nous devions les sortir des boules à mites, mais au moins, lorsqu'il faudra y recourir dans un sombre futur, vous saurez qu'il existe une manière un peu plus propre de faire la médiation entre votre designer graphique et vos utilisateurs.

Denis Boudreau | 2003.12.24 @ 10:13

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.12.24 @ 13:00 par David

Vraiment cool et simple, difficile à croire que c'est aussi puissant les CSS. J'en prends note et je me remet à textpad, merci encore de nous avoir pointer l'article. Reste à voir comment ça va être difficile de faire fonctionner le 'positionning' avec Ms. Ie.

Noyeux Joël à tous et à toutes!

Haut retour au début de la page

2003.12.25 @ 02:06 par Patrice Levesque

Je ne vois pas en quoi les <map><area/></map> et les <img/> posent des problèmes différents au niveau de l'accessibilité. On blâme la balise d'être orientée 'visuel' alors que <img/> nous semble tout-à-fait koscher. Pour une balise <img/>, tout comme pour une balise <area/>, un attribut 'alt' peut servir à une interface non-visuelle; même que <area/> tient aussi un 'tabindex'.

Si j'ai une carte du monde dans laquelle il faut sélectionner un continent, ce code, il me semble, fait tout à fait l'affaire:

<img src='...' alt='Choisir un continent' usemap='#monde' />
<map id='monde'>
<area shape='...' coords='...' href='...' alt='Asie' />
<area shape='...' coords='...' href='...' alt='Europe' />
</map>

Je trouve personnellement que la technique proposée - utilisant du CSS à tour de bras - est lourde pour rien et pas très élégante (jouer à la cachette avec des éléments).

Englober la carte dans un <object> plutôt que dans un <img/> serait pas bête non plus. Une belle liste <ul> comme alternative, ce serait beau, non?

Faut s'habituer tout de suite, <img/> semble voué à disparaître de toute manière avec XHTML2 :)

Haut retour au début de la page

2003.12.25 @ 08:51 par CYBERcodeur

Je crois que le principal problème que l'on peut reprocher aux image maps c'est que pour un lecteur d'écran ou tout autre navigateur texte ne reposant pas sur l'interprétation des images, il est impossible de comprendre le concept de area shape et de coordonnées permettant d'entrer dans les différents liens hypertexte et par le fait même, de naviguer dans le image map. Le alt et le href sont facilement interprétables, mais pour une raison ou une autre, les image maps représentent toujours un défi de taille pour une certaine portion des internautes. Évidemment, servir le image map côté client représente déjà beaucoup moins de problèmes que le même image map présenté côté serveur.

Songer à l'utilisation d'une balise object et d'une liste semblerait tout indiqué, mais le travail de synchronisation entre les différents liens et leur emplacement pourrait me sembler particulièrement complexe... à moins que tu ne songes simplement à passer chaque <li> avec un z-index, un position: absolute et un référencement top, left, bottom et/ou right ?

Bien sûr, comme <img /> ne sera plus qu'un souvenir en XHMTL 2.0, considérer l'utilisation d'un <object /> pourrait être très intéressant. :)

Haut retour au début de la page

2003.12.26 @ 08:22 par luc

Bonjour

Juste pour dire qu'avec un lecteur d'écran si chaques zones est commantée avec l'attribut alt ça ne pause pas de problèmes, juste l'ordre peut être différent que celui dont le concepteur voudrait, surtout dans le cas d'une carte ou les zonnes ne sont pas allignées etc...

Franchement encore une fois si alt est utilisé avec un descriptif, ils nous sont lus, donc dans le cas d'une carte du monde on entendra le nom des continant à cheques fois qu'on appuy sur flèche bas, et on poura revenir au précédent en appuyant sur flèche haut, donc pas la peine de se décarcasser. Le seul problème que je vois c'est pour les naviguateurs texte come lynx, avec lequel ça pourait peut-être pauser problème.

Luc

Haut retour au début de la page

2003.12.26 @ 13:18 par Nicolas Krebs

Bonjour,

Si l'auteur du html a des doutes, il lui suffit d'écrire les liens de l'image après le map /map, par exemple avec une liste.

Exemple : http://www.renater.fr/Res...
A ben non raté.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)