<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 30 septembre 2003
par Denis Boudreau

Du bon troll sur XHTML

Tout compte fait, s'il y a au moins une bonne chose qui ressort de la foulée de l'article d'uZine.net hier, ce serait sûrement l'observation qu'a faite Laurent Jouanneau à propos de la mauvaise impression qui est donnée sur les standards et qui laisse à croire que les normes n'équivalent qu'à XHTML et CSS. J'imagine que d'une certaine manière, je peux contribuer à cultiver cette fausse idée étant donné que parmi l'éventail des normes existantes (vous serez peut-être surpris d'apprendre que le W3C en a publié plus d'une quarantaine depuis 1994), XHTML et CSS sont celles qui m'intéressent le plus -- comme la plupart des gens d'ailleurs. De ce fait, le parallèle est facile à établir. Dans une telle mesure, peut-on comprendre plus aisément les réactions émotives comme celle de notre copain Arno ? Peut-être. Mais si une telle explication nous aide potentiellement à comprendre la confusion des uns, elle excuse mal la mauvaise foi des autres.

Denis Boudreau | 2003.09.30 @ 23:33

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.10.01 @ 13:03 par CYBERcodeur

Pour ceux que la question intéresse, Tristan Nitot fait une mise au point sur le contexte entourant l'auteur de W3C go Home (qui est un des concepteurs de spip) et des circonstances dans lesquelles le dit troll... euh pardon, article, a été rédigé.

S'il nous permet de comprendre la frustration du mec devant ceux qui lui crient par la tête que spip est pas encore au poil, il n'excuse en rien la diffamation dans laquelle son discour baigne... enfin, c'est toujours intéressant d'obtenir l'envers de la médaille et cette fois-ci, c'est le standBlog qui nous l'offre.

http://minilien.com/?IWsU...

Mon commentaire chez le cousin tristan était (et demeure) le suivant :

'Pendant quelques instants je me suis senti coupable, puis finalement non pas du tout. Si le mec est assez intelligent pour construire des outils comme SPIP, il devrait l'être tout autant pour mesurer l'impact de ce qu'il dit. Quand vous irez boire votre bière, essaie de lui donner un ou deux trucs pour gérer la critique. La soupape a l'air un peu serrée. Je suis totalement derrière Eric Daspet. Je me botte pas le cul sans relâche à essayer de faire avancer les choses pour ne pas réagir sur un aussi gros tas de conneries.'

Cependant, s'il y a une chose sur laquelle nous devons tous nous conscientiser (une chose que j'aborde moi-même depuis un certain temps), c'est la nécéssité de doser le discours pour ne pas être trop chieurs (juste assez), mais surtout sensibilisateurs. Quand certains d'entre nous matraquent les autres avec les normes, ce qui en ressort est plutôt négatif et mène à des cyber pétages de plombs comme celui-là. Mis à part les réactions émotives et les divergences d'opinions, ce qu'il faut retenir à mon sens c'est qu'ultimement, la critique est reçue par un humain qui lui, compose avec une situation du mieux qu'il peut.

Dans le cas de cet Arno*, si on peut comprendre la frustration, on comprend moins bien le manque de jugement. Et c'est là-dessus que je le condamne, pas sur le fait d'en avoir plein le dos que de petits gueulards viennent l'insulter sur un travail qu'il fait bénévolement et dans lequel il s'investi probablement très fort.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)