<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

dimanche 14 septembre 2003
par Denis Boudreau

Opposer Flash au couple XHTML-CSS

Je dois vous avouer être un peu désappointé en ce moment par la ligne éditoriale de SitePoint. J'observe peut-être à l'instant un problème qui sévit depuis plus longtemps que je ne me l'imagine, mais je trouve qu'avec la publication aujourd'hui du plus récent article de Mark Angeletti intitulé "Flash Vs. CSS/HTML: Which Will You Choose?", le réseau SitePoint démontre merveilleusement bien qu'il manque de rigueur au niveau du caractère technique de ses contenus. Dans cet article autrement bien intentionné, l'auteur tente d'établir un parallèle entre la technologie Flash et les technologies (x)HTML/CSS afin de déterminer quelle approche est la meilleure pour concevoir un site Web. Que l'on puisse encore entretenir ce genre de débats en 2003, basé sur un argumentaire aussi pauvre et parvenir à se faire publier quand même me scie les jambes.

Il est clair qu'à présent, tout le monde connait ma position par rapport à la technologie Flash : un bon outil (propriétaire) pour augmenter l'expérience de branding d'une entreprise, qui est généralement mal compris et mal exploité par les développeurs qui n'y voient qu'un moyen cool de faire bouger des cossins dans un navigateur Web. On peut difficilement le contourner faute de mieux, mais le jour où la combinaison SVG/SMIL sera supportée de manière à peu près décente dans les navigateurs, je serai parmi les premiers à brandir ma pancarte et à réclamer la mort de Flash (ou, mieux encore, sa transition vers un modèle normalisé et ouvert inspiré des technologies XML). Je vous surprendrai peut-être en avouant que si je devais choisir entre le modèle Flash et le modèle XHTML/CSS, je choisirais ce dernier. Cela ne m'empêche pas d'avoir des amis qui font du Flash, ou même de recommander son utilisation lorsque le contexte s'y prête bien. Tout est une question d'utiliser le meilleur outil dans les meilleures circonstances. Mais là n'est pas le problème qui me tracasse aujourd'hui.

Ce qui m'attère le plus de l'article dont je vous parle présentement, c'est la manière dont l'auteur affirme des énoncés qui ne mènent à rien et comment, avec une agilité surhumaine, il parvient à éviter de traiter en profondeur les problèmes les plus criants, comme l'innaccessibilité chronique du format dans son utilisation actuelle.

Tout l'article repose sur le fait que Flash est en mesure de faire des choses auxquelles (x)HTML et CSS ne pourront jamais aspirer. C'est comme si du jour au lendemain, du haut de mes 15 minutes d'expérience en programmation, je vous balançais que Javascript c'est de la merde parce qu'on ne peut pas y faire tout ce que l'on peut faire en Java. Vous me répondriez rapidement (et avec raison) que je ne compare pas les bonnes technologies, que ma comparaison est injuste et, qu'à la rigueur, si je tiens à comparer Java avec quelque chose, que je serais aussi bien de le comparer à .Net ou un autre truc du genre. C'est exactement la même chose avec cet article. Pourquoi ne pas comparer Flash avec son réel compétiteur, le duo SVG/SMIL ? Quels espèces de parallèles espère t-on pouvoir établir entre (X)HTML/CSS et Flash ? Ils n'ont absolument rien à voir ensemble.

Que l'on puisse essayer de monter un article sur les forces et les faiblesses de Flash me convient tout à fait. Que l'on veuille comparer la pertinence d'offrir ou non une version HTML sur un site entièrement fait en Flash me parait aussi une bonne idée. À la rigueur, qu'une personne ait envie de publier ce qu'elle croit être un bon papier me va tout autant, que ce papier soit ou non pertinent, ou qu'il me plaise personnellement ou non. Mais que parmi l'ensemble des relecteurs de la ligne éditoriale de SitePoint (parce qu'il y en a plus d'un, je le sais d'expérience), personne ne lève la main à un moment ou un autre du processus pour dire ce qui en est vraiment et retourner l'auteur chez lui faire ses devoirs, ça m'inquiète beaucoup. Où dont est passée la recherche de qualité ?

Ce n'est pas avec ce genre de passoires que l'on va réussir à faire évoluer les mentalités des développeurs et amener ceux-ci à se conscientiser sur les véritables enjeux du Web d'aujourd'hui, comme la portabilité de l'information, l'interopérabilité des documents et l'accessibilité des contenus.

À la rigueur, l'article lui-même n'a aucune espèce d'importance. De mauvais articles, il y en a de publié partout, tous les jours dans les coins les plus sombres et les plus inconnus du Web. Ce que je redoute, c'est l'irresponsabilité d'une vitrine respectable et sérieuse comme SitePoint qui se mettrait à publier n'importe quoi dans un environnement où l'on est en droit de s'attendre à une information juste et de qualité, à leur accorder notre confiance et à prendre tout ce qu'ils avancent comme du cash.

J'espère seulement que c'est une erreur de parcours, pas une nouvelle politique d'équité en matière de publication.

Denis Boudreau | 2003.09.14 @ 17:26

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.09.15 @ 18:44 par Sylvain

Alors là, je suis tout-à-fait d'accord avec toi sur l'utilisation de Flash, surtout quand tu dis que c'est 'un bon outil (propriétaire) [...] qui est généralement mal compris et mal exploité par les développeurs qui n'y voient qu'un moyen cool de faire bouger des cossins dans un navigateur Web.'

Pour l'article de Sitepoint (site que je consulte régulièrement) j'avoue que l'objet de l'article m'avait surpris, parce que je suis aussi d'accord sur le fait que Flash et CSS/XHTML n'ont pas à être comparé entre eux, mais je n'avais pas cerné la ''gravité'' de la chose.

As-tu pensé à écrire à Sitepoint pour leur exposer ton point de vue ?

Haut retour au début de la page

2003.09.15 @ 19:45 par CYBERcodeur

Non, je n'y avais pas pensé. C'est vrai que je pourrais les contacter, au moins pour obtenir leur point de vue. Bonne idée ! :)

Haut retour au début de la page

2003.09.25 @ 07:11 par GoldoRaF

Tout d'abord, bonjour à toi CYBERcodeur !
Je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que cet article est idiot et ne mène à rien. Comme tu le soulignes, comparer Flash et le couple XHTML/CSS, c'est comme comparer une Harley avec une Suzuki (ce que je veux dire par là, c'est que leurs utilisateurs n'ont pas les mêmes aspirations, ne te méprends pas !). Personnellement, je passe mon temps à me battre pour essayer d'imposer le XHTML à mes frileux patrons, car j'y crois tout autant que vous tous. Seulement voilà, j'ai également un faible pour Flash malgré ses défauts, et j'avoue que je préfèrerais rester à Flash plutôt que de passer à SVG/SMIL (que j'ai testé malgré tout, je pense parler en connaissance de cause). Il faut dire que je n'utilise pas Flash comme le commun des pékins tout droit sorti de sa web agency : j'ai conçu pas mal de petites applis Flash en utilisant PHP + XML pour l'alimenter en données, et franchement ça marche plutôt bien. De plus, il est clair que concevoir un GUI sous Flash c'est quand même le pied si tu maitrises un minimum l'Actionscript (enfin quand je dis un minimum, faut quand même maitriser la POO). Finalement, je rêve depuis très longtemps que Flash prenne enfin en compte l'accessibilité et que grâce au XML, on puisse enfin donner un brin de sémantique aux anims Flash, ce qui permettrait de régler le pb de l'indexation dans les moteurs de recherche. En fait, ce dont je rêve, c'est que Macromedia réalise enfin que la pompe à fric c'est bien, mais qu'il ne faut pas quand même pas en abuser : j'en veux pour preuve les évolutions bidons de Flash MX 2004. Si seulement ils pouvaient collaborer avec le W3C... En résumé, Flash possède déjà de nombreux atouts et il suffirait d'un petit effort de la part de ces requins de Macromedia pour mettre tout le monde d'accord. Puisse le ciel m'entendre... (ce qui hélas m'étonnerait beaucoup).

Haut retour au début de la page

2003.09.25 @ 09:55 par CYBERcodeur

AAHHH !!!! Enfin, voilà de quoi je veux entendre parler ! :)

Très, très heureux de t'avoir lu mon cher GoldoRaf. Un point de vue instructif et réfléchi qui amène de l'eau au moulin et qui sort de l'éternel : 'Flash cé kool man, on peut faire bouger des bébelles' que j'entends trop souvent, un discours qui se démarque généralement par un manque total d'arguments constructifs et pertinents. Voilà le genre de réflexions auxquelles je m'attend d'un vrai spécialiste de Flash. Pesées, intelligentes, avec une vision globale des enjeux que la technologie apporte.

Comme tu le sous-entend si bien, il faut savoir bien comparer les éléments en opposition. J'aime bien ta comparaison entre une Harley et une Suzuki, que je me permettrai de te retourner par rapport à Flash et SVG/SMIL. Il est clair qu'aujourd'hui, c'est porter préjudice de comparer la bibitte pleine de bonne volonté qu'est SVG/SMIL au monstre plein de ressources corporatives qu'est Flash. Je t'accorde donc que c'est probablement plus intéressant de travailler avec Flash, surtout lorsqu'on semble l'exploiter au niveau que tu le fais. Je préfèrerais largement travailler avec XHTML 1.1 qu'avec HTML 2.0... Personnellement, je ne pourrais tenir autant de rigueur dans mon argumentaire pour Flash, alors je te concède tout le terrain. ;)

Cependant, Flash demeurera toujours propriétaire (permets-moi de présupposer ;) et par le fait même, risque de toujours servir les intérêts de Macromédia avant les intérêts du Web... on s'entend, si j'avais des parts chez Macromédia, je ferais probablement pareil. Cependant, compte tenu de la responsabilité sociale qu'à Macromédia quant à l'avancement de l'Internet et du Web, j'aimerais qu'ils soient un peu plus pro-actifs sur ce plan. Mais à bien y penser, peut-être le sont-ils...

Remarque, ils font un travail extraordinaire avec DreamWeaver MX en partenariat avec le DreamWeaver Task Force du WaSP... et le support CSS promet d'être merveilleux avec DreamWeaver MX 2004. On ne pourrait sérieusement les critiquer des efforts qu'ils font au niveau de leur image pour se standardiser (engager Zeldman et Meyer, refaire leurs site en tableless, créer une pratique accessibilité, etc.). Je crois que quelqu'un quelque part chez Macromédia est conscientisé et que la graine des normes pousse tranquillement dans le ventre de la bête. :)

Remercions largement le gouvernement américain d'avoir passé la Section 508 et le WaSP de leur avoir frappé au corps à répétition.

Peut-être que toute cette démarche mènera éventuellement à une fusion de SVG/SMIL dans l'organisme Flash. L'avenir nous le dira. Mais chose certaine, comparer les deux aujourd'hui serait à mon sens injuste. Qui sait ? Peut-être le choc des brevets logiciels et toute l'histoire entourant Eolas incitera t-il Macromédia à modifier la manière dont on intègre une capsule Flash ?

Il me semble que ce serait tripatif si demain on intégrait Flash ainsi, pour tous les agents utilisateurs (largement inspiré de XHTML 2.0) :

<object data='flash.swf' type='application/flash'>
<object data='flash.png' type='image/png'>
Texte alternatif pour compenser pour ceux qui ne supportent pas Flash.
</object>
</object>

Est-ce le genre de machins sur lequel le W3C se penchera bientôt ?

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)