<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 18 juillet 2002
par Denis Boudreau

Rigidité du X(ht)ML

Une des différences les plus fondamentales existant entre le HTML et le XHTML est sans l'ombre d'un doute le niveau de rigidité avec lequel les deux langages traitent le code interprété par le fureteur Web. Cette rigidité est cruciale notamment pour tout ce qui a trait à la casse, à l'imbrication et à la manipulation des valeurs d'attributs des éléments. Pour que votre document XHTML soit considéré comme étant valide lorsque passé à la moulinette du W3C, il importe que les règles qui régissent X(ht)ML soit respectées intégralement. Il ne faut jamais oublier qu'en fait, la moindre petite erreur de validation qui n'est pas corrigée dans un document relègue celui-ci au statut de document non-valide, ou si vous préférez, au statut de document non-conforme aux normes XML... d'où justement l'importance pour un développeur de toujours prendre l'habitude de valider son code auprès des services de validation du Consortium W3. L'article d'aujourd'hui écrit par Chuck Musciano pour webReview.com discute justement de certaines spécificités entourant la rigidité qu'exige XHTML dans un document Web.

Denis Boudreau | 2002.07.18 @ 07:26

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)