<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mercredi 03 septembre 2003
par Denis Boudreau

L'échange de fichiers simplifié

Le DRM, ça vous dit quelque chose ? Alors qu'une des plus grande brute du monde informatique s'apprête une fois de plus à se remplir les poches et à emprisonner ses utilisateurs dans un format qu'il gère et contrôle (en laissant croire aux utilisateurs que c'est dans leur seul intérêt), certains citoyens de la Toile s'indignent, veillent au grain et prennent la parole. En effet, pour l'utilisateur de logiciels libres ou simplement concurrents à la suite Office de MicroSoft, le coup est cinglant :

Ces nouvelles fonctions d'Office seront également un moyen de lutter contre la concurrence de suites comme Star Office, éditée par le frère ennemi américain Sun Microsystems, ou encore sa version "ouverte", Open Office. Ces suites permettent de lire, de modifier et de créer des documents au format propriétaire de MS Office. Une fois protégés avec la technologie DRM d'Office 2003, ces mêmes documents resteront figés et non accessibles aux logiciels alternatifs.

Nouveau sujet, même vieux débat qu'avec LongHorn 2005. Il est bien difficile de ne pas établir de relations diaboliques entre le Géant de Redmond et l'administration Bush qui tient le peuple dans l'ignorance pour mieux l'abrutir et l'exploiter avec des mascarades publicitaires et commerciales (merci Michael Moore). Je ne suis vraiment pas l'un des plus féroces partisans du logiciel libre, mais j'aime mon OpenOffice et je déteste l'idée que l'on m'empêche de l'utiliser. Je suis tout de même assez partisan pour me rendre compte de ce qui nous pend au bout du nez. Quand les mégacorporations lancent leurs filets partout autour, je ne peux m'empêcher de voir poindre le jour où je ne pourrai plus claquer des doigts sans en demander la permission. Dans une certaine mesure, ces entreprises ont les moyens d'amener l'innovation, mais dans la majorité des cas, ce qu'ils amènent, c'est l'enchaînement à leurs technologies, un enchaînement qui tinte au son des dollars qui s'empilent dans leur coffres. Quelqu'un a dit normes ouvertes ? Encore une fois, l'industrie nous démontre le besoin fondamental de se retrouver autour de telles normes ; RTF, XML, HTML, EPS, PNG, etc.

Que ferons-nous lorsque des documents Word, Power Point ou Excel nous arriveront vérouillés et inutilisables ? Pouvez-vous imaginer le bordel que tout cela causera ? Plus que jamais, il importe de prendre de bonnes habitudes et de tous s'entendre sur des formats ouverts et libres, utilisables par tous. L'article de Sylvain Carle, publié sur le site d'AgentSolo.com ce mois-ci ne pourrait tomber plus à pic. Devrons-nous encore une fois, assister impuissants à la volonté de MicroSoft ou trouverons-nous un moyen d'éviter le désastre ?

Denis Boudreau | 2003.09.03 @ 15:45

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.09.03 @ 19:17 par plouf

il semble qu'il soit necessaire d avoir un W2003server en server de certificats pour faire tourner les DRM d'office2003 ( et la pluspart des autre fonctionnalité avancées ) et je ne suis pas sur que beaucou d'entreprise utilise ce genre de fonctionnalité ... dc il y a des chance pour ke les document office continue a etre diffusé nature ... sans le petit grain de sel qui leur donnerai mauvais gout ...

Haut retour au début de la page

2003.09.03 @ 21:59 par CYBERcodeur

Moi ce qui m'inquiète particulièrement, c'est la possibilité que les décideurs en entreprise soient attirés par la possibilité de vérrouiller les documents sous prétexte de confidentialité. Pour avoir souvent vu les problèmes encourus par l'incompatibilité simplement entre fichiers Mac ou PC, je redoute terriblement le jour ou un client me fera parvenir son document Word 'sécurisé' que je devrai refuser parce que JAMAIS je ne me paierai la suite Office. Cela entrainera un niveau de complexité supplémentaire dans l'échange des fichiers, chose dont on en absolument pas besoin dans un monde ou les communications sont déjà si déficientes.

Haut retour au début de la page

2003.09.04 @ 08:54 par David

Il y a plusieures choses auquelle s'applique l'implantation du DRM dans les environnements de travail :

*La gestion documentaire qui nécessite un 'workflow', donc des droits et une sécurité centralisée, MS ne s'intéresse à la question que depuis très récemment (SharePoint?) ;

*La sécurité est une question réelle pour MS à cause de l'étude sur les documents MS-Office récupérables sur internet par l'intermédiaire de google ;

*M-A-R-K-E keting, la vente de serveur Microsoft ne va pas très bien, pourquoi ne pas attacher notre plus populaire application, MS-Office, à une ou l'autre des fonctionnalités de nos serveurs pour en 'booster' les ventes ;

*Il y a de la compétition dans l'air, MS-Office n'est pas très populaire dans certains endroits du monde parce que c'est trop cher, plutôt que de s'adapter MS va vouloir adapter le monde.

Je pense que c'était un ballon pour tester le marché, pour savoir si des chefs d'entreprises trouveront la DRM plus sexy que l'utilisation des mots de passe, des droits sur les réseaux locaux et autres CVS (et ce sont des fonctionnalités qui existent depuis longtemps)

Il nous reste encore un peu plus d'un an, peut-être plus attendu que LongHorn et ses gadgets peuvent être retardés, afin de réagir et proposer des alternatives viables et réalistes ...

Bien heureux de voir un autre utilisateur d'OpenOffice, à vrai dire c'est probablement une des meilleures introductions à l'univers du logiciel libre pour le grand public.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)