<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

dimanche 24 août 2003
par Denis Boudreau

Bowling for une conscience

Après des mois de procrastination, j'ai finalement pris le temps de voir l'excellent documentaire de Michael Moore ce soir sur DVD. Je me doutais bien que j'allais aimer, mais jamais je ne me serais attendu à être soufflé comme je le fus. Il y a tant de choses que j'aimerais dire au sujet de ce film que je ne saurais par où débuter. Touchant, désolant, incisif, perçant, critique et provocateur sont autant de qualificatifs qui pourraient décrire le cri d'alarme que lance le réalisateur de "Bowling for Columbine". Je me contenterai donc de constater la fierté qui est mienne de faire partie d'un pays aussi pacifique que le Canada (certains diraient le Québec, mais cela est un tout autre débat), que celui-ci soit dirigé ou non par un clown. La conscience sociale et la liberté d'expression sont définitivement deux des plus beaux attributs de la démocratie. Si j'étais un américain ce soir, je remettrais fortement en question ma culture et mes valeurs, dans un pays où la dictature réussit l'exploit d'endormir tout un peuple et de se faire passer pour la plus grande démocratie du monde. Quand un enfant de six ans peut mettre la main sur une arme à feu et faire une innocente victime, il est peut-être temps de commencer à se questionner sur les valeurs fondamentales qui soutiennent notre société.

Faites-vous un cadeau, prenez le temps de voir ce documentaire et d'entrer dans l'univers de Michael Moore. Vous verrez, on ne peut en sortir sans quelques bonnes égratignures. Prochaine étape, "Stupid White Men". Ça y est, je suis un fan.

Denis Boudreau | 2003.08.24 @ 23:40

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.08.25 @ 02:50 par JMF

C'est amusant, ce documentaire a eu le même effet sur moi il y a quelques semaines et je suis actuellement en train de lire Stupid White Men suite à cela.

Le livre est aussi bon que le documentaire et construit de la même manière mais les interviews ont ici été remplacées par des chiffres et des faits.
Michaël Moore démonte point par point les gens qui ont le pouvoir aux Etats Unis, Georges Bush le premier bien évidemment, et tout cela avec des arguments, des chiffres et des preuves précises, pas des a-priori militants. Et c'est là que ça devient intéressant car ce n'est plus un débat d'idéologies mais ça devient une affaire de bon sens et de morale, sujet si cher à ces même dirigeants.

Bref du tout bon :)

Haut retour au début de la page

2003.08.25 @ 06:46 par Thierry Goulet

Tu vas aimer «stupid white men»... mais il semble que les données que Micheal Moore avance dans son livre ne soient pas tout à fait justes
[http://ruthlessreviews.co...]
mais ça vaut la peine tout de même... il suffit de ne pas tout prendre pour du cash!

Haut retour au début de la page

2003.08.25 @ 15:42 par CYBERcodeur

C'est certain que dans toute polémique il faut réussir à départager le vrai du faux, le fondé du spéculatif. Dans le cas de Micheal Moore, il est clair que le personnage dégage énormément de controverse et parfois, ce genre de controverse peut amener à la spéculation la plus pure. Cependant, je me dis que ça ne peut pas faire de tort de lire un peu sur l'autre côté de la médialle... les médias nous bombardent tellement d'une information maquillée et manipulée que le discours de Moore vient nous fouetter comme un gros Wake Up Call bien escompté.

Ayant toujours aimé les polémistes et les revendicateurs (mon premier était Jello Biafra, ex-chanteur des Dead Kennedys avec ses spoken-words albums vers la fin des années 80), je suis prêt à lui pardonner quelques écarts à l'occasion. Après tout, nous en faisons tous de temps à autre ! :)

Haut retour au début de la page

2003.08.26 @ 07:24 par Patrick

A voir aussi le discours (video ou restranscription) de M. Moore à Cannes lors de la reception de la palme du meilleur documentaire, le discours tombait en plus juste au moment de la guerre en Irak ...
Il y a aussi un autre docu de M. Moore qui fait un espère de road trip via les US est rencontre les gens qui se sont fait licensié par leur entreprise etc etc. Dans le genre scène culte il y a la rencontre de Moore et du president de Nike ...

Moore c'est que du bonheur :)

Haut retour au début de la page

2003.10.03 @ 08:35 par Bobby Aché

Je suis entièrement d'accord avec votre article bowling for une conscience. J'ai vu le documentaire et j'ai été particulièrement troublé. N'oubliez pas. jamais 2 sans 3 ! Votre humble serviteur , bobby aché !

Haut retour au début de la page

2003.10.03 @ 08:52 par CYBERcodeur

C'est un drôle de hasard que tu commentes ce billet aujourd'hui Bobby, parce que j'ai justement terminé le bouquin hier (Stupid White Men).

Il n'y a pas de parallèles à y faire autre que la critique de la société américaine, mais en rafale, mon constat suite à la lecture est le suivant :

Le gouvernement américain (et la majorité du peuple dont il représente les intérêts, soit le 10% de la population riche et bien nantie), c'est comme une boîte de Pandore de l'excès et de l'exploitation enfouie sous un énorme tas de fumier par une très chaude soirée de juillet... plus tu fouilles, plus ce que tu découvres est révoltant et sent mauvais.

C'est clair que la lorgnette de Moore est terriblement teintée par ces propres convictions, mais il n'en demeure pas moins que l'information qui est DOCUMENTÉE est très troublante et remet en question énormément de valeurs sociales... Si son livre tombe trop souvent dans le ridicule à mon goût (faut bien faire passer les morceaux plus dûrs à avaler avec une gorgée de jus humoristique), l'information qui y est répertoriée à la base est tout à fait choquante.

Dans le même ordre d'idées, ça me fait un peu penser à un documentaire du cinéaste québécois Pierre Falardeau qui s'intitulait 'Le Temps des Bouffons'... peut-être certains d'entre vous l'ont-ils déjà vu ?

Haut retour au début de la page

2004.02.16 @ 09:57 par Emmanuelle lapierre

Je trouve que Michael Moore a effectué de très belles recherches et a argumenté sur beaucoup de points.Il est extraordinaire même s'il a emmené plus d'un sujet controversé.Mon groupe de français et moi avons écouté le documentaire afin de mieux comprendre la réalité aux États-Unis et c'est vraiment touchant.Avec seulement des chiffres,il a réussis à toucher plus d'une personne comme le fait qu'il y ait 11300 meurtres par balle au U.S.A. et seulement 280 en Chine quand cette population fait le tiers de la population totale de la terre!!!Les gens ne réagissaient pas assez sur ce qui se passait dans le monde et surtout aux États-Unis et Micheal Moore a décidé de nous le démontré.C'est un homme simple mais qui ne se gêne pas pour essayé de changer la société.Vous êtes un bon homme M.Moore!!!!!

Haut retour au début de la page

2004.04.19 @ 09:42 par Josianne St-Arnault

Ce documentaire est fantastique! A plusieurs reprises, j'ai été choquée, voire scandalisée! J'ai adoré la partie de l'histoire vulgarisée des États-Unis et de leur traditionnelle peur des autres races. Ce documentaire déconstruit pièce par pièce le gouvernement américain qui tisse habilement sa 'démocratie de terreur', où on manipule tellement tout pour faire croire au peuple qu'il a choisi lui-même ce que les politiciens imposent...A voir absolument!!!!

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)