<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mercredi 20 août 2003
par Denis Boudreau

Eric Meyer donne l'exemple

Aussitôt son entente contractuelle résiliée avec AOL/Netscape, Eric Meyer fonçait tête première dans la grande aventure de l'entrepreneurship et décidait de fonder sa propre start-up comme spécialiste CSS. Nul va s'en dire, y avait-il une autre alternative plus intéressante pour un profil comme le sien ? Pourquoi se contenter de jouer les seconds violons comme petit salarié quand on a tout ce qu'il faut pour conduire la parade ? Avec un premier client comme Macromedia (quand même pas une binerie vous en conviendrez), il semblerait que l'avenir de Meyer comme consultant soit assuré. Ah !, si seulement je pouvais faire de même avec une ou deux entreprises locales, je n'hésiterais pas à faire le grand saut et investir toutes mes énergies dans le travail autonome et la consultation en normalisation Web. C'est quand même bien de lire des rendus comme celui-là, ça donne envie d'ouvrir grandes les ailes et de se lancer aussi dans le vide. :)

Et si le véritable avenir en Web passait par la libre entreprise ?

Denis Boudreau | 2003.08.20 @ 08:56

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)