<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

dimanche 01 septembre 2002
par Denis Boudreau

Un peu de classe bon dieu !

Les feuilles de style en cascades offrent aux développeurs Web énormément de latitude et de puissance avec lesquelles ils peuvent s'amuser. Malheureusement, comme c'est souvent le cas, avec toute cette puissance vient l'opportunité d'abuser du balisage et de l'utiliser à mauvais escient lorsque l'on est plus ou moins prudents. D'ailleurs, le Consortium W3 émet lui-même une mise en garde à ce sujet : "Les CSS octroient tellement de puissance aux attributs de classe que les auteurs peuvent aisément concevoir leur propre langage de document, basé sur des objets ne recélant à peu près pas d'éléments de présentation associés, tels que les balises DIV et SPAN. Tout l'aspect structurel peut dès lors facilement être réalisé en assignant de l'information de style par le biais des attributs de classe, plutôt que d'avoir recours aux éléments structuraux en place. Les auteurs doivent donc résister à la tentation d'avoir recours à cette pratique, puisque les éléments structuraux d'un langage de document sont porteurs de significations reconnues et acceptées, tandis que les classes définies par l'auteur lui-même n'en sont pas porteuses." La question que cette réflexion amène, vous le devinez, est la suivante : quand peut-on réellement utiliser les classes en CSS? L'article suivant, écrit par Lachlan Cannon sur Evolt.org, nous fournit des éléments de réponses.

Denis Boudreau | 2002.09.01 @ 11:53

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)