<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 02 janvier 2003
par Denis Boudreau

La genèse de CYBERcodeur

En ces heures de renaissance, et inspiré par l'initiative de Stephanie Booth qui a fait de même ce matin, j'ai eu le goût de me remémorer ma rencontre avec l'univers fascinant du Weblog et des standards Web et de vous en raconter brièvement l'histoire. CYBERcodeur.net, dans une forme autre que sa forme actuelle, existe depuis un peu plus de deux ans. Tout d'abord un site de services en conception Web, la vocation a radicalement changé le jour où j'ai eu envie de me construire une archive personnelle de liens utiles à mon travail de développeur Web. Abandonnant l'interface de service qui ne me plaisait plus du tout, j'ai entreprit de me construire un site Web pour rendre navigable et utilisable cette archive principalement composée de liens vers des librairies de scripts et de l'information sur les TI. Mon but premier était simplement d'en optimiser la consultation. Sans le savoir, je jettais mes premiers regards aux importants enjeux d'accessibilité, d'utilisabilité, d'ergonomie cognitive et d'architecture d'information. À cette époque, j'étais bien loin de deviner que ce nouvel intérêt allait même aller jusqu'à motiver en moi un retour aux études universitaires pour aller décrocher une maîtrise en médias interactifs (spécialisation en ergonomie cognitive)...

Constituée d'une librairie de favoris tellement gigantesque que même lorsque ordonnée, l'abondance de liens la composant nuisait à la structure d'organisation logique du site qui les présentaient, j'en étais inévitablement rendu à considérer la solution de bases de données, opérée par mySQL et PHP. C'est alors qu'est arrivé un évènement extraordinaire qui allait changer radicalement la vocation de mon site, et mon orientation professionnelle par la même occasion. Un certain jour de janvier 2002, je me suis rendu compte que le site commençait à être populaire et consulté régulièrement par d'autres que moi qui me proposait même de bons sites par email à ajouter à ma liste. Après quelques échanges intéressants avec ces internautes, je me suis mis à écrire mes impressions et appréciations sur les sites que j'ajoutais, sans avoir la moindre idée de ce qu'était un Weblog. Ma volonté de m'inscrire sur le Web comme référence m'a naturellement amené à soigner mon code et du jour au lendemain, j'ai arrêté de faire du XHTML relâché pour me concentrer à le rendre valide devant le jugement dernier.

Tranquillement, la forme de mon nouveau site s'est affinée pour ressembler de plus en plus à ce qu'elle est aujourd'hui. Sensible aux sites personnels d'autres développeurs, j'ai découvert les Weblogs et j'ai orienté mes développements afin de me conformer autant que possible au genre. J'ai finalement délaissé mon intention première de créer une archive navigable de liens (que j'éprouvais de moins en moins besoin de consulter au fur et à mesure que j'appliquais les standards du W3C) pour plutôt figer dans le temps ma démarche constructiviste de développeur Web avec ces carnets quotidiens. C'est ainsi qu'est né mon intérêt pour la normalisation. En réalisant à quel point celle-ci m'avaient permis (et me permet toujours) de dépasser mes propres niveaux de compétences, je me suis dit que je devais absolument partager ces découvertes avec d'autres. Le reste, c'est de l'histoire ancienne. Seulement celle-là, elle est archivée dans ces pages.

Avec le temps, j'ai également découvert d'autres passionnés comme Jeffrey, Karl, Tristan et plusieurs autres, partageant les même intérêts et aujourd'hui, je ne me sens plus seul dans cette galère. À l'aube de 2003, j'entrevois avec positivisme une nouvelle année dans laquelle les concepts d'accessibilité et de normalisation continueront de recruter de nouveaux adeptes et gagneront le coeur des développeurs. Et si mes petites interventions quotidiennes contribuent modestement à cet essor, je m'en considérerai comme extrèmement privilégié.

Denis Boudreau | 2003.01.02 @ 13:11

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)