<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 25 février 2003
par Denis Boudreau

Cordonniers mals chaussés, part III

Mon indélogeable maître du prêt-à-penser est sur le point de finir son prochain bouquin et déjà, je rêve de l'avoir entre les pattes... "Designing with Standards" promet d'être tout ce que Zeldman est lui même ; intelligent, articulé, adéquat, pertinent, efficace, amusant et instructif. Bref, une lecture précieuse qui, je l'espère, contribuera à l'atteinte de mon Nirvana Webique. Si vous cherchez un bon bouquin portant sur l'intérêt des standards et leur application dans le concret, soyez sûrs de vous le procurer quand il sera disponible. Je sais que j'aurai ma version dans les premières heures. Mon but est que le livre arrive chez moi encore chaud, à peine sorti des presses. Qui vivra verra.

En attendant de le recevoir, Zeldman nous informe que Marko Karppinen vient de publier la troisième édition de ce qui s'apprête à devenir une tradition, le "biannual standards compliancy test" dans lequel il passe au peigne fin tous les sites des membres du W3C pour voir lesquels prêchent par l'exemple et entretiennent un ou des sites conformes aux normes du Consortium. En voici le compte rendu :

Although the number of W3C members with working web sites is down to 429 — from 454 six months ago — the number of valid sites actually increased to 28, or 6.5% of the tested sites. This represents an increase in standards compliance of 75.7% from the year ago tests. A very encouraging sign indeed.

On the downside, all the big, web-centric businesses are still missing from the list. Opera is continues to be the only browser maker on it. AOL, Apple and Microsoft continue to greet their customers with invalid markup, as do Adobe and Macromedia — both proudly displaying invalid HTML generated by the companies' respective web tools.

One interesting aspect here is the compliant sites' choice of web standards. While a sample of 28 valid sites is small, some patterns can be made out. HTML 4.0 (along with the 4.01 update) continue to rule, but XHTML 1.0 is steadily gaining ground. Almost all of the valid sites are using the less-ambitious Transitional versions of the standards, however.

Essayons de prendre cela du bon côté. Après trois rapports de validation, nous sommes à même d'observer une évolution significative des pratiques. Significatives, oui, mais lentes quand même. Il ne suffit que d'observer la vitesse à laquelle les sites corporatifs importants s'harmonisent avec les standards pour voir que le combat est loin d'être terminé. Si l'effort de conscientisation porte fruit, force nous est de constater que cette conscientisation n'aboutit tout de même pas en résultats concrets. Contraintes budgétaires, mollesse, incompétence, ignorance, désintéressement ? Si seulement 6.5% des membres du Consortium jugent nécessaire de se conformer aux normes qu'ils contribuent eux-mêmes à élaborer, quel message cela envoie t-il à la communauté de développeurs ?

Consultez l'ensemble du rapport pour en avoir une vision globale et découvrir quelles sont les perles rares qui font honneur au travail du W3C.

Denis Boudreau | 2003.02.25 @ 23:43

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)