<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

lundi 17 octobre 2005
par Denis Boudreau

Utilisabilité et carnets Web

Fidèle à ses habitudes et à lui-même, le réputé Jakob Nielsen se fend d'un autre alertBox ce matin, portant cette fois sur les erreurs d'utilisabilité ou de design les plus communes dans les carnets Web. Dans la plus pure tradition des top 10 qu'il nous livre religieusement depuis des années, Jakob soulève ce matin les problèmes suivants comme étant particulièrement récurrents sur nos petits journaux personnels :

  1. Absence d'une biographie de l'auteur
  2. Absence d'une photographie de l'auteur
  3. Des billets aux titres peu ou pas descriptifs
  4. Des liens aux libellés peu ou pas descriptifs
  5. Les textes importants sont enfouis dans les archives
  6. Le calendrier constitue la seule navigation
  7. Les fréquences de publications irrégulières
  8. Aborder trop de thématiques différentes
  9. Oublier que l'on devra un jour répondre de nos écrits
  10. Un nom de domaine propre à un service de blog.

Allez, reconnaissez-le. Ça vous touche vous aussi. Que celui qui obtient ici une note parfaite lève la main pour revendiquer le droit de lancer la première pierre. D'ailleurs, vous avez remarqué comment, encore une fois, il est possible d'établir des liens directs entre utilisabilité et accessibilité?

Denis Boudreau | 2005.10.17 @ 09:00

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2005.10.17 @ 09:45 par Emmanuel C.

Mais de quels types de blogs J. Nielsen parle t-il ? Il en existe de nombreux genres différents. Y a t-il toujours besoin de classifier ? Normaliser ? Standardiser ? En matière de blog et de mode d'expression sur la toile, à mon sens non.

Aussi je ne considère pas les points suivants comme des 'erreurs' mais des choix tout à fait respectables que l'on peut faire :

> Absence d'une biographie de l'auteur

> Absence d'une photographie de l'auteur
La photo ment, on le sait depuis longtemps.
Je pense que Nielsen parle ici de l'aspect 'clinique' de la photographie d'identité.

> Des billets aux titres peu ou pas descriptifs
> Des liens aux libellés peu ou pas descriptifs
Faut-il toujours être 'descriptif' ? (encore clinique) faire des photos nettes et bien exposées ? (cf. la straight photography)

Bref, trop 'clinique' et froide à mon goût cette approche. Convient à 'un' type de blog bien précis... mais la blogosphère est diverse...

Haut retour au début de la page

2005.10.17 @ 09:53 par DenisB.

Pour ma part, je suis quand même assez d'accord avec lui, je dois l'avouer. Combien de fois ai-je inciter des bloggueurs à s'identifier, à utiliser leur vrai nom plutôt que des pseudos débiles? J'accorde beaucoup plus de crédibilité à des individus qui ont le courage de leurs opinions et qui ne se cachent pas derrière un pseudo. Bien sûr, tout n'est pas aussi simple et certains ont de bonnes raisons de le faire, mais généralement, si je ne peux savoir à qui je m'adresse ou qui me parle, j'ai beaucoup de difficulté à accorder de la crédibilité à mon interlocuteur (à moins que son expertise ne soit évidente hors de tout doute).

De plus, surtout lorsqu'on parvient à composer une communauté d'intérêt autour d'un sujet comme nous avons réussi à le faire au cours des dernières années, c'est toujours plaisant de pouvoir mettre un visage (et même une voix!) sur un nom.

Dans le fond, la plupart du temps, si on ne peut répondre à la simple question du 'Qui es-tu?', pourquoi on se casserait le bicycle avec le 'De quoi parles-tu?' ;)

Ensuite, pour ce qui est de la signifiance des titres de billets, ça a tout de même l'intérêt d'apporter du contenu pertinent lorsque bien structuré. Du coup, tout le monde est content, on ne perd pas de temps avec des textes qui ne nous intéressent pas.

À mon sens, la blogosphère est certainement diverse, je te l'accorde, mais elle a énormément de points en commun. Autant tenter de normaliser ces aspects, pour le plus grand bénéfice de tous et dans le respect de la différence de chacun.

Haut retour au début de la page

2005.10.17 @ 23:58 par [ Adrien Leygues ]

Salut,

je rejoins clairement le point de vue de Clément, concernant la biographie, à part connaitre la nationalité de l'auteur et à la rigueur son activité principale je me fiche un peu du reste. Les articles décrivent d'eux mêmes l'auteur.

Une photo ? Si c'est un blog de rencontre, pourquoi pas, sinon cela me semble optionnel. Si ça rentre dans l'utilisabilité c'est vraiment dans un sens très large.

En revanche sur le descriptif, je pense au contraire que c'est très important pour une évolution sémantique et les outils qui peuvent être utiliser derrière comme par exemple, la gestion des archives, différentes aggrégations ou encore l'utilisation d'un moteur de recherche.

Haut retour au début de la page

2005.10.18 @ 02:18 par Yan Morin

J'imagine le capitaine d'un navire, au 16e siècle, dont les voyages passent inaperçus car personnes ne veulent lire son journal de bord. En effet, il a oublié de mettre sa photo à l'intérieur ;p

Mais bon, les points 7, 8, et 9 sont un peu vrai concernant mon site web.

'Les textes importants sont enfouis dans les archives'. Faut-il un système de lien important qui soit automatisé dans le blog ou un système parallèle au blogue?

Haut retour au début de la page

2005.10.18 @ 03:19 par Eric Daspet

Mouais,

Quand il parle de nom, photo et biographie, j'ai l'impression qu'il confond utilisabilité (hum, ergonomie ?) et crédibilité ou marketing. Les textes seront 'utilisables' à leur plein potentiel. Après ils intéresseront peut être moins, ils auront peut être un impact plus faible, mais c'est une autre histoire.
Et franchement moi Denis tu m'excuseras mais ta photo ne m'intéresse pas. Le nom crédibilise les propos mais n'apporte rien non plus. Franchement, qu'est-ce que j'en sais qu'il s'agit d'un vrai nom et pas d'un inventé ? (ou pire, d'un nom usurpé).
Un pseudonyme ou un nom de domaine reviennent au même pour moi, j'utilise d'ailleurs plus souvent les noms de domaine que les noms des personnes quand je référence les écrits Web. Les publications qualifient bien plus la personne qu'une photo, un nom ou une bio invérifiables.
Même chose pour les deux derniers points (nom de domaine et responsabilités), c'est plus du domaine du marketing et de l'humain que de l'utilisation et du lecteur. J'ai vraiment l'impression qu'il a dérappé hors des questions d'utilisation/ergonomie/accessibilité en fait.



Titres peu descriptifs ? ce n'est pas le rôle d'un titre. Le titre a trois rôles : doit accrocher le lecteur avant la lecture, individualiser le texte parmi tous les autres, et permettre de se rappeler le contenu après la lecture. Le descriptif c'est le rôle d'un résumé ou d'une introduction de quelques lignes.
'Comment faire du xhtml' c'est très descriptif mais c'est un très mauvais titre : Ca ne m'incite plus à lire que les 150 autres textes du même type. Ca ne me permet pas d'identifier ce texte parmi d'autres similaires dans une conversation, ou même sur le site lui même (il y a probablement plusieurs textes avec un sujet proche). Aucune chance non plus que je puisse retrouver le texte à partir du titre dans un moteur de recherche. Pire, après avoir lu 15 textes sur le sujet, je serai dans l'incapacité de me rappeler lequel était bien et de l'individualiser : un titre différent et plus symbolique me permettrait de me remémorer le contenu et d'avoir une référence bien claire.
Un bon titre, qui aide l'utilisateur, ça serait quelque chose comme 'xhtml et comment faire monter la mayonaise' et ça n'est pas descriptif du tout avant la lecture.




Par contre ... il est clair qu'il y a des problèmes de navigation sur les blogs (points 5 et 6)
Le calendrier comme navigation c'est effectivement une erreur monstrueuse si le blog n'est pas totalement centré sur la date (celui ci ne l'est pas). J'ai effectivement besoin de savoir si le texte que je lis date de 2000 ou 2005, mais je n'ai quasi aucun intérêt à lister tous les articles de novembre 2002. Je l'appuis totalement sur ce coup là.
Même chose, les liens très intéressants planqués dans des archives par date ne servent à rien. Il faut une sélection, une aide au choix.


Quant aux points 7 à 8, j'ai l'impression qu'il confond un blog avec une opération de communication. Le but des gens c'est de publier ce qu'ils ont envie quand ils ont envie. Une mauvaise présentation des informations doit être améliorée mais il n'y a pas à reprocher les rythmes (le blog étant un acte volontaire de partage, ce n'est pas le genre de choses qu'on force), les thématique (je publie parce que ça me fait plaisir de parler de certains sujets, je ne vais pas me restreindre pour le plaisir des autres).

Haut retour au début de la page

2005.10.18 @ 10:44 par avant de juger...

Sans avoir envie de donner mon avis, je vais juste citer un bout de l'introduction de l'article - histoire de rappeler que lire avant de commenter c'est pas plus mal. Sans méchanceté de ma part.

'Some weblogs are really just private diaries intended only for a handful of family members and close friends. Usability guidelines generally don't apply to such sites, because the readers' prior knowledge and motivation are incomparably greater than those of third-party users. When you want to reach new readers who aren't your mother, however, usability becomes important.

Also, while readers of your intranet weblog might know you, usability is important because your readers are on company time.

To reach new readers and respect your existing readers' time constraints, test your weblog against the following usability problems.
'

Haut retour au début de la page

2005.10.18 @ 10:50 par avant de juger...

J'aurais peut-être du traduire, excusez-moi.

'Certains blogs ne sont que des journaux personnels dédiés à une poignée de parents ou d'amis proches. Les contraintes de l'utilisabilité ne s'appliquent pas à ces sites, en général, parce que le lecteur connaît bien l'auteur et est bien plus motivé à lire le blog que d'autres internautes. Si vous voulez toucher de nouveaux lecteurs qui ne sont ni votre père ni votre mère, l'utilisabilité devient importante.

Et même si les lecteurs de votre blog d'entreprise vous connaissent, l'utilisabilité reste importante parce qu'ils vous lisent sur leur temps de travail.

Pour conquérir de nouveaux lecteurs et respecter les contraintes de temps de votre lectorat déjà acquis, testez votre blog aux problèmes suivants'

Il a un ton un peu péteux, c'est vrai. On va dire que c'est de l'ironie gentille.

Haut retour au début de la page

2005.10.19 @ 05:23 par Resnumerika

Quelques bonnes idées... peut être faudrait-il les classer entre Impératif / non impératif. Par exemple, la photo n'est pas un impératif...

K

Haut retour au début de la page

2005.10.25 @ 07:38 par Stephane Deschamps (nota-bene.org)

Petite remarque vite fait en passant (une pause entre deux réunions, un contrôle de mème ;)).

Je ne vois pas en quoi la périodicité irrégulière nuit à l'utilisabilité (surtout avec le doublement de RSS ou de newsletters par mail).

Pour le reste, tous ses arguments sont plus ou moins fondés même s'ils ne s'appliquent pas strictement aux blogs (catégorisation hasardeuse) mais aux sites personnels d'une façon générale.

Je crois que le problème principal vient de sa cible, qui est mal définie (voir les commentaires précédents, qui le disent mieux que moi).

Le seul point qui me semble vraiment abscons, quelle que soit la cible de son étude, c'est vraiment la périodicité.

Le point 8 s'appelle de l'éclectisme, le point 9 s'appelle de l'immédiateté. Tous ces points n'ont pas à voir avec de l'ergonomie (car la traduction la plus proche de 'usability' est pour moi 'ergonomie').

Bref. Billet flou de Jakob Nielsen, dommage...

Haut retour au début de la page

2005.10.26 @ 06:16 par fpardew

Le monde selon Jakob Nielsen..

..non merci !!

Arrêtez de vous sentir coupable dès que le père Nielsen sort un billet sur l'utilisabilité (vous aimez inventer des mots..? Eh bien pan dans les dents.) et que - Oh My God - mon site/appli/grand-père/slip ne correspond pas à ses recommandations..

ohh noooooo, je suis foutu... foutu..

...

Perso le père Jakob je m'en tamponne et en réponse à son esprit étriqué et sans joie je répondrai ceci :

LIBERTE !!! LIBERTE !!! LIBERTE !!!

Fpardew

Haut retour au début de la page

2005.11.27 @ 19:03 par meduz'

Quelques mots au sujet du commentaire de Denis Boudreau, qui dit 'Combien de fois ai-je inciter des bloggueurs à s'identifier, à utiliser leur vrai nom plutôt que des pseudos débiles? J'accorde beaucoup plus de crédibilité à des individus qui ont le courage de leurs opinions et qui ne se cachent pas derrière un pseudo. Bien sûr, tout n'est pas aussi simple et certains ont de bonnes raisons de le faire, mais généralement, si je ne peux savoir à qui je m'adresse ou qui me parle, j'ai beaucoup de difficulté à accorder de la crédibilité à mon interlocuteur (à moins que son expertise ne soit évidente hors de tout doute).'

Hop, par pure contradiction, je n'ai mentionné que mon pseudonyme. Quel débilité y a-t-il à utiliser un pseudonyme lorsque qu'on écrit ? Qu'est-ce que ça enlève à la crédibilité ? En quoi l'évidente expertise d'une personne pourrait lui permettre l'utilisation d'un pseudonyme sans la décridibiliser ? En quoi le pseudonyme implique-t-il nécessairement un déguisement de la personne qui n'assume pas ses opinions ? En quoi est-ce plus difficile d'identifier quelqu'un par son pseudonyme que par son 'prénom nom' ?

Faut se réveiller ! Une personne A qui débarque de nul part ne sera pas d'emblée moins crédible qu'une personne B connue de la planète entière pour son bagage bienfaiteur dans un domaine quelconque, ou que sais-je encore.

Je profite de ce commentaire pour vous remercier pour vos écrits qui trainent ça et là sur le Web.

Note culturelle : les règles de ponctuation anglaise appliquée à la dactylographie ne nécessite pas d'espace avant le point d'interrogation, mais celles françaises si.

Haut retour au début de la page

2005.12.12 @ 14:00 par pierreL

bonsoir,

je ne retiens que le point 8 qui me semble important ( indispensable ) dans un contexte privé ou pro.


Les gens gens curieux et intelligents qui abordent tous les sujets ne produisent pas des commentaires intelligents sur tous les sujets.

pierreL

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)