<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

dimanche 24 juillet 2005
par Denis Boudreau

Retour parmi les vivants

Hum... un, deux, test, vous m'entendez? Il y a encore des gens qui traînent dans les parages? Oui? Excellent! Parce que ce carnet n'est pas mort, loin de là. Comme dirait un copain à moi, vous devriez, depuis le temps que l'on se connait, savoir que le silence de ce carnet est inversement proportionnel à la quantité de boulot que j'ai à abattre ailleurs. Alors comme je reprends tranquillement le contrôle, et pour taire un silence qui devient carrément cavalier, je me fend d'un billet qui tentera de vous faire un topo des dernières semaines... Car il s'en est passé des choses depuis le dernier billet.

Voyons voir, par où commencer? Certains d'entre vous auront probablement remarqué que W3Québec avait finalement lancé son site Web le 11 juillet dernier. Si vous y avez jeté un oeil, vous aurez noté que nous n'avions pas ménagé les efforts pour produire un site répondant à toutes les normes, standards ouverts et bonnes pratiques que nous promouvions. Probablement encore perfectible, ne serait-ce qu'au niveau de l'architecture des contenus, le site peut quand même se vanter d'être parfaitement conforme aux normes XHTML 1.0 strict, CSS-2, accessible jusqu'au niveau AAA des WCAG 1.0 (Web Content Accessibility Guidelines) et conforme à toutes les exigences de la grille référentielle Opquast.

Pas mal quand même : compte tenu des circonstances, le moment me semble donc bien choisi pour féliciter Normand, Clément, Laure, Benoît, Catherine et tous les autres qui ont donné le meilleur d'eux mêmes pour que W3Québec projete enfin une image professionelle dont tous les membres pouvaient être fiers.

Bien sûr, une petite règle de CSS-3 nous empêche de valider devant le Tout-puissant Validateur CSS, mais nous ne saurions être blâmés d'utiliser des outils conformes, mais non reconnus jusqu'à présent par le validateur n'est-ce pas? Après tout, c'est Opquast qui impose de différencier les liens internes des liens externes, pas nous! Sérieusement, nous sommes tout à fait ouverts aux commentaires alors s'il y a quoi que ce soit à redire sur notre travail, n'hésitez pas à m'en faire part. Quand on s'engage dans une aventure comme celle de W3Québec, il faut la jouer totale. Et lorsqu'on ne se permet pas trop de marge d'erreur, il faut constamment être à l'affût des améliorations possibles à apporter.

Dans un autre ordre d'idées, pas plus tard que la semaine dernière, W3Québec a réussi à se faire inviter comme conférencier à Intracom 2005, un prestigieux colloque international annuel sur les intranets, les extranets et l'internet qui se tiendra à Québec du 2 au 4 novembre prochain. En tant que partenaires à l'événement, nous serons en charge de parrainer le volet "Normes W3C et logiciels libres". Mes collègues et moi-même aurons donc l'honneur d'agir à titre de conférenciers sur les mêmes planches que des sommités internationales, dont Molly Holzschlag. Attendez-vous donc à entendre parler de cet événement régulièrement d'ici à sa tenue.

Sinon (car il faut bien que je garde du matériel pour les prochains billets), il me fait plaisir de vous apprendre que depuis quelques semaines, je suis complètement libéré du joug de Bill. Son système d'exploitation m'ayant laissé tombé une fois de trop - appremment, mon winlogon.exe a décidé de me fausser compagnie au début du mois - c'est dans les bras de Steve que je me suis réfugié. Et maintenant que le tigre est à peu près dompté, je peux, sans crainte de me tromper, affirmer que plus jamais je ne retournerai sur Windows pour mes machines personnelles. J'imagine qu'il faut vivre le switch soi-même pour comprendre ceux qui s'identifient tels quels.

Mais ça aussi, nous aurons amplement le temps d'en discuter dans les prochains jours. Maintenant, il faut que je file, ma copine et moi venons récemment de découvrir la série 24 et nous remontons actuellement la première saison. Quand je pense que je croyais à tort que la carrière de Sutherland était terminée depuis Dark City... toutes mes excuses Kiefer!

Denis Boudreau | 2005.07.24 @ 22:41

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2005.07.25 @ 06:30 par Tonio

Attends de voir la saison trois de 24 H parce qu' elle est trop ennuyeuse surtout qu'elle passe en France à environ 1h00 AM c'est sûr que d'un point de vue c'est mieux que chasse et pêche qu'ils ont l'habitude de passer à cette heure-ci.

Haut retour au début de la page

2005.07.25 @ 07:33 par Michael

Bienvenue dans le monde merveilleux de la Pomme!

Ton regard envieux de la dernière fois ne laissait guère de doutes: tu étais déjà sous l'emprise de la Force... Héhéhé...

As-tu opté pour un 12 ou un 15 pouces? C'est bien un PowerBook?

De mon côté, je viens de faire un pas de plus: j'ai abandonné Word pour utiliser Pages comme traitement de texte principal. Word me sert de lecteur pour mes correspondants de l'autre monde. ET je ne m'en portes pas plus mal!

Pour 24, attention, c'est une drogue puissante. Moi et ma copine nous sommes tappés les 3 séries en quelques week-end. Heureusement qu'il faisait mauvais en juin à Québec!

Haut retour au début de la page

2005.07.29 @ 05:43 par DenisB.

Oui Micheal, un Powerbook 15 pouces... avec 1,5 gig de RAM pour m'éviter quelques attentes inutiles lors des traitements particulièrement lourds dans Photoshop.

Côté traitement de texte, j'aurais pu tomber dans le piège de la suite Office pour Mac, pré-installée sur le PowerBook, mais j'ai eu le bon réflxe de la lancer aux poubelles. Avec NeoOffice/J, une version de OOo expréssément faite pour Mac OS X, les joujous de Bill devenaient absolument inutiles. En fait, pour tout dire, l'installation par erreur de Word (qui s'était présenté comme l'application par défaut pour ouvrir un autre logiciel - icq je crois) a complètement bousilé l'affichage des caractères dans mes navigateurs Mozilla (Firefox et Camino). Il faut encore que je règle le problème d'ailleurs.

On pourra dire que Microsoft se sera assuré de me faire suer une dernière fois en tant qu'utilisateur captif avant de commencer à me faire suer uniquement en tant qu'observateur externe.

Quant à 24 et bien, une cure de désintox s'imposera bientôt car c'est effectivement toute une drogue! Mais contrairement à MS, 24 procure uniquement du plaisir! ;)

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)