<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

vendredi 29 octobre 2004
par Denis Boudreau

Troisième communiqué officiel de W3Québec

J'assistais, le 14 octobre dernier, à une journée réflexion sur le gouvernement en ligne en compagnie de ma collègue Catherine Roy, vice-présidente de W3Québec ainsi que quelques membres du collectif. Une délégation bien certainement informelle, mais qui est parvenue à se faire entendre malgré tout, en soulevant un certain nombre d'inquiétudes vis-à-vis l'importance accordée par le gouvernement aux enjeux de normalisation et d'accessibilité dans leurs grands projets de portails Web.

Organisée de main-de-maître par Communautique (un organisme visant l'appropriation sociale et démocratique des technologies de l'information et de la communication œuvrant pour les organismes communautaires et les populations à risque d'exclusion des technologies), la journée devait servir à donner la parole aux groupes sociaux pour qu'ils puissent rendre compte de leurs appréhensions vis-à-vis l'ambitieux projet qui promet de remodeler le visage des communications entre gouvernants et gouvernés au Québec.

De réputés intellectuels dont messieurs Jean-Claude Guedon et Michel Cartier, se prêtèrent donc au jeu en compagnie du député Gautrin et de quelques autres intervenants afin d'arpenter ces questions et bien d'autres, dans l'esprit de s'assurer que la fracture numérique serait en partie comblée par ce projet, et non pas élargie plus encore... Voici ce que le W3Québec retient de la journée, sous la forme de notre troisième communiqué :

Le W3Québec s'interroge sur le gouvernement en ligne

Le gouvernement du Québec tarde à reconnaître l'importance de la normalisation dans son projet de gouvernement en ligne. Tel est le principal constat tiré par le W3Québec à l'issue de la journée de réflexion sur le gouvernement en ligne, organisée par l'association Communautique le 14 octobre dernier. " Nous sentons une volonté de bien faire les choses ", souligne Denis Boudreau, " mais il est clair que le gouvernement a besoin de s'entourer de gens compétents pour répondre adéquatement à certaines spécificités relatives aux normes et à l'accessibilité. "

De plus, le W3Québec émet des réserves quant au succès des portails gouvernementaux, compte tenu des contraintes technologiques propriétaires et de l'incompréhension, au sein de l'appareil gouvernemental, de certaines problématiques essentielles pour garantir l'intégration de tous les citoyens dans le virage technologique. Dans cette optique, le W3Québec réaffirme son soutien inconditionnel aux organismes communautaires afin de s'assurer que le projet du gouvernement prenne en compte les besoins de tous et mette à profit les expertises du milieu communautaire, partenaire incontournable dans l'accès, l'appropriation et la démocratisation du gouvernement en ligne québécois.

À propos de W3Québec

Le collectif W3Québec est né d'une volonté de combattre l'absence de méthodologies normalisées au sein de l'industrie québécoise du Web et du multimédia. S'engageant socialement et politiquement à différents niveaux dans le domaine afin de mettre en lumière les enjeux stratégiques et technologiques majeurs reliés à la normalisation et l'accessibilisation du Web, l'équipe de W3Québec s'est donné pour mandat de contribuer à assainir le médium. En aidant les divers acteurs (les gouvernements, l'entreprise privée et la société civile) à comprendre l'importance et les portées de la normalisation, le W3Québec entend soutenir significativement l'ensemble de l'industrie à transformer le médium actuel et imparfait en un réel vecteur de communication, pleinement utilisable par tous.

Renseignements :
Denis Boudreau, président // W3Québec
Tél. : (514) 448-2650
Courriel : dboudreau@w3qc.org

Par Catherine Saguès, communications, W3Québec.

Je dois vous avouer que personnellement, j'accueille d'un assez bon œil une petite prise de position sur la question.

Denis Boudreau | 2004.10.29 @ 13:40

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)