<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 01 juillet 2004
par Denis Boudreau

Opquast, un réferentiel de qualité Web

Voilà plusieurs jours que j'essaie de me botter le derrière pour refaire surface sur C², mais une surchage de boulot et l'intérêt phénoménal du billet de Bleizig auprès de vous tous m'ont convaincu de demeurer muet pour un temps et de laisser plus de visibilité encore au texte sur gMail. Enfin, jusqu'à présent. Dîtes, entre vous et moi, pouvez-vous encore nommer une personne aujourd'hui dans votre entourage n'ayant pas entendu parler de ce webMail, soit en bien ou en mal ?

Ce qui a tout d'abord débuté comme un amusement enfantin face à la popularité du billet de Bleizig est rapidement devenu une pure fascination au fil des jours. Et pour cause... a t-on déjà vu une campagne de marketing viral aussi bien frapper la cible ? Ah si, une fois, si ma mémoire est bonne : c'était au lancement d'un certain moteur de recherche, il y a quelques années... Comme quoi tous les génies ne travaillent pas pour Apple.

Jamais dans l'histoire de C², un billet n'avait suscité autant de réactions que ceui de Bleizig. Je vous avouerai que nous n'en sommes pas peu fiers, ayant même poussé l'amusement à faire des paris sur le nombre de commentaires qui seraient générés par ce billet. Regarder le compteur s'incrémenter jour après jour au fil de vos interventions a été un réel plaisir... Ça prenait bien un évènement majeur, comme le lancement préliminaire d'Opquast pour me sortir de ma torpeur et rompre avec ce silence réjuvénateur qui commençait dangereusement à me plaire. D'ailleurs, autant vous l'avouer, remettre la machine en marche n'est pas facile du tout. C'est qu'il est rouillé papy Denis. En de telles circonstances, autant bien foncer droit au but. Après tout, écrire, c'est comme le vélo, ça ne se perd jamais complètement. Suffit simplement d'avoir le courage d'enfourcher la selle et de donner le premier coup de pédale. Je m'élance donc.

Mesurer la qualité des services en ligne

Opquast. Comment vous décrire en quelques mots le projet Web le plus ambitieux, le plus stimulant, le plus gratifiant et le plus passionnant auquel j'ai eu le privilège de participer de toute ma vie ? Et je n'exagère pas ; je ne suis pas en train de vous servir le discours encenseur de l'acteur hollywoodien qui doit essayer de faire passer son prochain navet pour un Lars Von Trier ; je le pense vraiment. Certes , à première vue, l'outil Opquast peut sembler banal ; un petit référentiel de 170 bonnes pratiques pour construire un site Web de la bonne manière, avec des recommandations regroupées en trois niveaux de qualité, redécoupées en types de sites, ça peut sembler une vulgaire marche à suivre. Pourtant, Opquast est tout sauf banal. Le prétendre, ce serait avouer ne rien y comprendre.

Mais plutôt que de vous parler du projet, je vous inviterai plutôt à le mettre à rude épreuve et à l'appliquer sur votre propre site. Comment votre site s'en sort-il lorsque vous le comparez à notre vision d'un site Web de qualité ? Fait-il bonne figure ou est-ce la catastrophe ? Essayer Opquast, dans un contexte réel de mise en application concrète, c'est découvrir tout le potentiel de l'outil.

Déjà, l'ami Tristan en a rapporté la nouvelle hier suite à la publication de notre communiqué officiel et quelques commentaires commencent déjà à fuser parts et d'autres. Certes, le site est en version beta, le design reste à venir (je vous en promet d'ailleurs tout un), le code nest pas encore à point, l'accessibilité demeure à améliorer, la sémantique aussi, mais tout cela n'a pas vraiment d'importance à ce point-ci. Nous sommes entre nous et nous faisons suffisamment confiance à votre maturité pout attardervotre attention sur les points importants du moment. Nous savons tous que le code sera irréprochable au lancement officiel de l'outil, prévu pour la fin septembre. Ce qui importe pour le moment, ce sont les idées. Les nôtres, mais aussi les vôtres. Vos opinions, vos impressions, votre appréciation, vos commentaires.

Ainsi, je vous invite tout bonnement à venir donner vos opinions sur les bonnes pratiques mises en place jusqu'à présent et bien sûr, à y proposer les vôtres si vous songez à certaines qui mériteraient de figurer au rang des bonnes pratiques Opquast. Sachez qu'il y en aura plusieurs autres bien sûr, puisque le référentiel, dans sa forme actuelle, n'est pas encore tout à fait au point. Ne serait-ce qu'au niveau des recommandations basées sur le respect des normes et des bonnes habitudes de développement HTML et CSS accessibles, il demeure encore beaucoup de prncipes qui méritent d'être soulignés.

Secrètement, j'aimerais bien un référentiel de 256 items  il y aurait là un petit concept sympathique, vous ne trouvez pas ? Bon aasez discuté, je retourne à mes codes surces. Cybercodeur non plus n'est pas parfait. Nous avons du boulot aussi ! D'ailleurs, pendant que nous sommes sur le code, je vous annonce que mon prochain billet parlera du passage vers XHTML 1.0 strict. Fini le XHTML 1.1 pour C². Tous les détails prochainement... juste au cas où ça vous intéresserait.

Denis Boudreau | 2004.07.01 @ 00:43

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.07.01 @ 02:48 par Xethorn

Après la philosophie XHTML il faut la pratique de l'XHTML. J'avais déjà entendu quelque part (je crois que c'est sur le site d'AlsaCréation) le sérieux problème des balises trop nombreuses (faut-il choisir <tt> ou <code> ou encore <pre>). Beaucoup de questions, des réponses différentes en fonction des utilisateurs.

Un peu comme les trop nombreuses distributions linux, il nous faut des détails pour pouvoir choisir celle qui nous convient le mieux et ceux, en fonction des situations ;)

Toujours est-il que ça n'en reste pas moins une bonne initiative qui je l'espère sera un bon complément à OpenWeb (et vis versa).

Haut retour au début de la page

2004.07.01 @ 11:34 par Anubis

Bien sûr que ça nous intéresse ! Allez, allez ! La suite :D

Haut retour au début de la page

2004.07.07 @ 15:13 par Enquiquineur public

Juste histoire de ne pas te laisser tranquille cinq minutes : ' D'ailleurs, pendant que nous sommes sur le code, je vous annonce que mon prochain billet parlera du passage vers XHTML 1.0 strict. Fini le XHTML 1.1 pour C². Tous les détails prochainement... juste au cas où ça vous intéresserait.'
ça m'intéresse diablement, ça ;) Allez, hop ! On se réveille ! Non mais...

PS: Bleizig, je te promets que je ne le fais pas exprès, mais j'ai juste voulu mettre une modeste apostrophe dans mon Nom de circonstances (L'enquiquineur) et... devines ? J'ai eu une erreur xml à la prévisualisation de mon commentaire ;)
Bon, heureusement, j'ai bien réagi, j'ai lu le message d'erreur de mon navigateur et j'ai compris qu'il fallait enlever l'astropofe. Mais c'est un peu perturbant, ça.... :)
---
Laurent D.

Haut retour au début de la page

2004.07.07 @ 15:27 par L'enquiquineur

Merci Laurent ... c'est normalement fixe;-)

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)

Carnet: Webmaster : Lancement de &quot;Mon-Opquast&quot;
Extrait: Le service Mon-Opquast, réalisé par l'équipe du même site Op...
Weblog: Whynet.org - Actualités
Traqué le: 2005.02.16 @ 12:52
Carnet: Opquast
Extrait: Recueil de bonnes pratiques pour la qualité des services en ...
Weblog: Mercredi
Traqué le: 2004.08.01 @ 14:49
Carnet: Lancements de sites francophones
Extrait: En ce moment, plusieurs ressources francophones importantes ...
Weblog: Maurice Bloggue
Traqué le: 2004.07.01 @ 04:49