<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 11 mai 2004
par Denis Boudreau

De l'autre côté de la clôture

Balance pour mesurerEt bien, puisque j'ai votre "accord" pour explorer un peu cet axe, aussi bien commencer tout de suite. Disons simplement que pour une personne comme moi qui jusqu'à présent, avait toujours été de l'autre côté de la clôture, c'est-à-dire que je faisais toujours partie de l'équipe de support aux ventes d'un fournisseur appelé à venir "pitcher" pour l'obtention d'un mandat, vivre l'envers de la médaille fut pour le moins révélateur. Révélateur de la game, révélateur des acteurs de l'industrie, révélateur du marché lui-même. Résumons donc la situation. Nous avons dans une salle le client X qui rencontre tour à tour au cours d'une même journée trois fournisseurs potentiels de services, soit trois agences Web en définitive capables de relever le défi (elles n'auraient pas été retenues autrement).

Inutile de vous dire que l'agenda est bien chargé et que le tout doit tourner au quart de tour. Bref, il faut que ça roule et il n'y a pas de place pour le "niaisage". Peu ou pas de débordement, une période de rencontre fixe et très limitée dans le temps. Les soumissionnaires ont une heure pour nous chanter la pomme, nous convaincre qu'on ne peut vivre sans eux, que le monde (et mon client) s'effondrera si son futur site Web n'est pas pris en charge par ceux-ci. Autrement dit, ça promet. À la lumière de ce que j'ai fait par le passé comme présentation pour gagner des mandats avec mes anciens employeurs, je m'attend à voir un maudit bon show.

À vue de nez, les agences me semblent fort bien sélectionnées ; notre but, à la lumière du spectacle qui s'annonce, sera d'émettre à la fin de la journée nos recommandations à savoir laquelle est la plus apte à relever le mandat. Croyez-moi, pas une chose facile à faire. Il y a une tonne de choses que j'aimerais pouvoir vous raconter, mais évidemment, comme je suis tenu par des ententes de non-divulgation, je dois demeurer dans le vague le plus complet. Reste à voir si nos recommandations seront prises en compte dans la décision finale de mon client.

Mise à jour : 2004-05-24 @ 13h00

Apparemment, les ententes de confidentialité sont beaucoup plus larges que je ne l'aurait cru. Le présent billet à été passablement écourté pour y enlever toute trace susceptible de causer préjudice. Mes plus sincères excuses à quiconque aurait pu s'y reconnaître ou pire encore, en être affecté d'une manière ou d'une autre. À la lumière de tout ceci, il y a un certain nombre de choses sur lesquelles je me contenterai de me taire à l'avenir, peu importe à quel point elles me brûlent les doigts...

Denis Boudreau | 2004.05.11 @ 23:34

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.05.12 @ 02:47 par Fred C.

Bienvenu de l'autre côté ! Tu vas voir, ce n'est qu'un début et après quelques temps tu comprendras mieux pourquoi une grande majorité des agences Web a disparu durant la crise...

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 03:02 par Anubis

La suite ! La suite !

Cette histoire est palpitante :-) Mieux que les meilleures séries télé, on en redemande :-)

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 04:53 par Sylvain Lelièvre

Denis, sans vouloir être indiscret ou quoi que ce soit, je n'ai pas très bien saisi quel était ton rôle dans l'histoire. Parce que là tu parles d'agences web (en concurrence), et d'une entreprise (ton client) qui désire un site web. Donc on a une boite qui veut un site, et d'autres boites qui fournissent des sites. Finalement ils pourraient s'en sortir tout seuls comme des grands.

Mais toi, quel rôle joues-tu ? Tu aides ton client à trouver la bonne agence ? Tu es donc consultant ?

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 07:07 par Olivier

faute d'orthographe au premier paragraphe : 'leur renommées'

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 08:35 par Gloom

A mesure de la lecture, mon interret pour cette article à été décroissant et ce, jusqu'au bout.

Evidament, ça ne concerne que moi, un individut bien atypique et je suis sûr que la majorité sera interressé, je voulais juste donner mon avis sur le sujet.

Bref, chacun son truc...

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 08:56 par Denis

lol Gloom, au moins t'es honnête ! J'imagine que je dois t'en remercier. :)

C'est vrai qu'un peu de contexte par rapport à mon rôle dans toute cette histoire aiderait peut-être à saisir la nature de mes interventions. Je prendrai un peu de temps pour définir celle-ci un peu plus en détail plus tard. Ce qui est clair, c'est que le son de cloche est totalement différent lorsqu'on occupe plus la chaise du développeur, mais celle du décideur (ou du moins, quand notre intervention penche plus vers ce dernier).

Et comme tu dis si bien Fred, je ne tarderai certainement pas à comprendre pourquoi. ;)

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 08:58 par Fardoche

Super bon article!

C'est quoi l'idée de souligner les fautes de Français? Est-ce nécessaire?

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 09:57 par Jean Lalonde

Intéressante la nouvelle orientation que tu proposes à ton carnet. Mais délicate! Si j'étais l'un des trois fournisseur, je me demanderais si je suis l'agence A, B ou C :-\

À terme, j'ai peur que la confidentialité des mandats ne t'oblige à t'autocensurer plus que tu ne le voudrais.

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 10:12 par Denis

Très pertinent Jean. Je sens déjà la pression qu'une telle ligne m'impose. Je saurai rapidement si je suis à l'aise avec le modèle, si je peux lui survivre. C'est un excellent test pour mes projets à venir. Je pense que ce n'est qu'une question de relater objectivement les faits sans en donner suffisamment pour que quiconque puisse être reconnu. Si c'est trop souffrant par contre, si écrire lam oindre ligne me plonge dans la douleur la plus aigue, je vais simplement le faire moins souvent ! ;)

Le besoin que j'éprouve d'en parler vient probablement du fait que c'est un état nouveau et qu'il faut que je ventile mes observations. Depuis le temps que je souhaite observer concrètement la game... Probable que lorsque j'en serai revenu (quand j'aurai vraiment validé mon opinion du marché), j'aurai moins envie d'en parler. Par honte ou par dépit, on verra ! ;)

Si des agences se reconnaissent dans les points négatifs, peut-être que ce n'est pas un mal après tout. Si celles-ci n'ont pas encore compris le son de cloche lancé par les clients avec l'éclatement de la bulle en 2000, il est peut-être temps que quelqu'un leur dise leurs quatre vérités en pleine face.

Comme elles ne sont pas pointées du doigt du tout et que ma ligne se veut objective (dure certes, mais objective quand même), tout ce que je peux leur conseiller, c'est de se regarder le nombril et faire le post-mortem qui s'impose s'ils se reconnassent dans ce que j'observe... Comme on dit, si le chapeau leur fait...

Mon orientation est clairement de dénoncer jusqu'à un certain point les inconsistences et le laxisme de l'industrie. C'est une des raisons d'être de W3Québec et c'est clairement une des raisons pour lesquelles ces nouvelles fonctions m'intéressent ; me hisser dans une position ou je peux avoir un certain poids d'influence pour brasser la cage de l'industrie et l'inciter à réviser sa façon de faire pour améliorer ses processus pour enfn arrêter de raconter n'importe quoi et finalement normaliser sa manière de déveloper ses affaires dans un contexte de gestion de la qualité, autant au niveau du code que des processus de création et de gestion...

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 11:54 par Yan Morin

On pourrait avoir un récapitulatif des pratiques recherchées et des choses que le fournisseur doit emporter lors de ces appels d'offre?

Moi je pense à par exemple:
- porte-folio des réalisations de l'entreprise
- connaissances, tests et processus pour s'assurer de l'accessibilité
- environnement de travail utilisé au sein de l'entreprise
- 2 à 3 designs préliminaires du site (vision du projet)
- exemple de documents et des normes utilisés par l'entreprise
- ...

Haut retour au début de la page

2004.05.12 @ 11:54 par Gloom

'lol Gloom, au moins t'es honnête ! J'imagine que je dois t'en remercier. :)'

Non, tu ne dois pas m'en remercier, pourquoi devrais-tu me remercier ?

Haut retour au début de la page

2004.05.13 @ 07:05 par Denis

Oublie ça Gloom... ça devait être de l'humour Nord-Américain. ;)

Haut retour au début de la page

2004.05.13 @ 07:45 par Gilbert Paquet

Savoureuse, l'anecdote, et si instructive des moeurs de l'industrie : baratinage, jargonage, et entubage tous azimuts. Pauvres clients. On souhaiterait en savoir plus, sans trahir ton accord de confidentialité, notamment : quels sont les critères qui seront utilisés par le client pour départager les offres en présence (outre les $$)? J'imagine que ta présence 'au sommet' sans se réduire à ce seul aspect, avait un peu/beaucoup à voir avec celui-ci.

Haut retour au début de la page

2004.05.13 @ 22:42 par Denis

Pour répondre à taqustion Yan, je dirais que ça dépend à la fois des agences et des mandats convoités. Généralement, ceux-ci amèneront des ébauches de concept, de la documentation sur eux-mêmes, de la documentation pour vendre leurs propositions, etc.

Bien peu amènent des documents de normes, parce que bien peu ont la mondre idée de ce que ça veut dire... à part bien sûr leurs propres normes internes, qui ne valent rien sur le marché en dehors de leurs propres murs...

Haut retour au début de la page

2004.05.14 @ 02:19 par katsoura

Désolé de poser la question mais que signifie 'branding'?

Haut retour au début de la page

2004.05.14 @ 07:36 par Denis

Le branding, c'est l'image de marque, ce qui définit la représentation d'une entreprise aux yeux du marché et des consommateurs ou si tu préfères, l'ensemble des éléments qui composent l'identité corporative d'une société.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)